Eva Green

C’est très tôt et au surement au contact de sa mère, Marlène Jobert, qu’Eva Green s’initie au métier d’actrice. Elle suit des cours à Londres, mais aussi à Paris et se fait très rapidement une réputation sur les planches puisqu’elle décroche un Molière de la révélation théâtrale en 2002. En 2003 elle est troublante de passion dans le film Les Innocents de Bertolucci. Ce Huis Clos sensuel, sous fond de Mai 68 la fait découvrir à un public cinéphile. Elle enchaine dans les années 2000 avec des productions d’envergures, comme Arsène Lupin aux côtés du jeune Romain Duris, et sous la caméra de Ridley Scott dans Kingdom of Heaven. .

Sa filmographie