WHITE BIRD

À partir de 2.99 €
Shailene Woodley et Eva Green forment un duo magnétique dans ce film troublant.
Drame - 2014 - Etats-Unis | France - 91 MIN - VM - Tous publics

Kat Connors a 17 ans lorsque sa mère disparaît sans laisser de trace. Alors qu’elle découvre au même moment sa sexualité, Kat semble à peine troublée par cette absence et ne paraît pas en vouloir à son père, un homme effacé. Mais peu à peu, ses nuits peuplées de rêves vont l’affecter profondément et l’amener à s’interroger sur les raisons véritables de la disparition de sa mère…

Réalisé par

6.5 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Mathilde Lorit
Mathilde Lorit
CHRONIQUEUR

Après avoir lu le roman de Laura Kasishke, Un oiseau blanc dans le blizzard, Gregg Araki, bouleversé dit-il, "par l’aspect à la fois lyrique et poétique de sa langue", décide de l’adapter au cinéma. "J’y ai retrouvé", explique-t-il, "ce qui m’avait déjà plu dans le roman de Scott Heim, Mysterious Skin : de la douceur dans la violence".

L’héroïne de White Bird, Kat Connors, a 17 ans lorsque sa mère disparaît sans laisser de trace. Très absorbée par sa découverte de la sexualité, la jeune fille semble presque indifférente à cette absence soudaine, jusqu’au moment où des cauchemars glacés l’obligent à affronter les vraies raisons cachées derrière cette disparition. Pour incarner cette adolescente complexe, Gregg Araki choisit une jeune actrice qui s’impose au même moment comme l’étoile montante du cinéma hollywoodien : Shailene Woodley, découverte en 2011 face à George Clooney dans The Descendants, dont la carrière s’est depuis déployée entre films indépendants, comme The Spectacular Now, et blockbuster, avec la saga Divergente dont elle est l’intrépide héroïne.

Face à elle, on reconnaît la Française Eva Green, magnifique dans le rôle d’une mère de famille prisonnière du rêve américain. Gregg Araki, qui l’a découverte dans Innocents de Bernardo Bertolucci, salue la subtile transformation de la comédienne, amenée à jouer un personnage plus âgé qu’elle. Il la compare d’ailleurs à Marlène Dietrich et Greta Garbo, "des comédiennes", dit-il, "à la fois terriblement belles et puissantes". Le duo qu’elle forme avec Shailene Woodley est sans conteste l’un des atouts de White Bird, un film aussi troublant que poétique. 

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Shailene Woodley

Gregg Araki cite le film comme l'une de ses références, "pour les palissades blanches de la banlieue et les choses sombres qu'elles cachent".

Gregg Araki

Une autre adaptation de roman signée Gregg Araki, avec un héros adolescent et une atmosphère très poétique.

THE SPECTACULAR NOW