Ciné Français - La Presse et la Poésie

Le but de la sélection est d'accompagner les objets d'études rencontrés au lycée sans forcément coller aux séquences proposées par les professeurs. L'idée se rapprochant plus de la philosophie du dispositif Lycéens au cinéma, les films choisis peuvent être vus comme des prolongements aux objets d'études, des pistes de réflexions supplémentaires qui pourront venir enrichir la culture générale.

Les deux premiers éclairages concernent les thèmes : La Presse et La Poésie.

L'Enquête (Littérature d'idées, la presse) : Pour mieux comprendre le métier de journaliste d'investigation et surtout pour mieux comprendre l'affaire "Clearstream".

Jugé Coupable (Littérature d'idées, la presse): Parce que la défense d'un innocent est au coeur de ceux qui veulent faire le bien ! Ici le justicier a des failles qui le rendent humain.

Chantons sous la pluie (Littérature d'idées, la presse) : Parce que c'est un des plus beaux films pour comprendre les enjeux de la transition du muet au parlant qui fit débat à l'époque.

Depuis Médiapart (Littérature d'idées, la presse) : Une plongée au coeur de Médiapart pendant la campagne présidentielle de 2017. Très intéressant car on s'aperçoit que le comité rédacteur du journal ne parle pas que d'une seule voix. Les divergences existent.

On l'appelait Roda (Poésie) : Pour comprendre le fonctionnement de cet auteur de chansons. L'homme est indissociable de son engagement politique qui fait ce qu'il est et ce qu'il écrit. Pour l'aspect visionnaire du poète.

I'm Not There (Poésie) : "Je est un autre", si un artiste contemporain a fait sienne cette phrase de Rimbaud, c'est bien Bob Dylan. Ce film a trouvé un moyen infaillible pour plonger le spectateur au coeur de la personnalité de cet artiste quasi insaisissable : faire jouer le rôle à plusieurs acteurs dont une femme...

Bright Star (Poésie) : Pour entrer dans l'oeuvre romantique de John Keats à la fois par le fond - on entend régulièrement des vers du poète - et par la forme grâce au talent de Jane Campion.

Daniel Darc, Pieces of my life (Poésie) : ATTENTION PUBLIC AVERTI. On entre dans les affres des artistes maudits et torturés. On saisit les mécanismes qui poussent ces poêtes à l'autodestruction.

L'Ecume des jours (Poésie) : La poésie et l'univers de Boris Vian portés à l'écran par un réalisateur hors du commun. C'est riche en trouvailles poétiques et digne de l'auteur. A voir pour les inventions cinématograhiques.

Le Facteur (Poésie) : Quand un ingénu rencontre un génie. Ce fil permet de s'intéresser au destin poético-politique de Pablo Néruda au travers d'une fiction qui fait la part belle aux mots et à la poésie.

Loading
0
0