Orient-Occident

Le cinéma américain a toujours gardé un œil sur l’Asie. Il a parfois remaké son cinéma – Silence de Masahiro Shinoda n’a-t-il pas été refait par Scorsese ? – ; il a fantasmé des versions américaines de ses figures légendaires comme Edward Zwick avec Le Dernier Samouraï ; il l’a aussi coproduit : Opération Dragon avec Bruce Lee est le premier film fruit d’une collaboration entre l’Amérique et Hong Kong. Quant au réalisateur austro-américain, Josef von Sternberg, il s’est carrément exilé au Japon le temps du tournage de Fièvre sur Anatahan. Voilà l’histoire d’une liaison fertile entre l’Orient et l’Occident.
Loading
0
0