Ainsi que le constate Laurent Delmas dans la discussion qu'il anime sur le plateau de FilmoTV, « il y a du cinéma tout court », c'est-à-dire un cinéma constitué de long mais aussi de courts métrages. Leur univers ? Aussi riche que celui du long, avec ses auteurs, ses genres, ses festivals, mais également un univers marqué souvent par sa liaison avec celui du long Le court métrage peut constituer une porte d'entrée pour des oeuvres plus traditionnelles mais aussi parfois des brouillons, et surtout des moments de cinéma autonomes et cohérents.
« il y a du cinéma tout court » constate Laurent Delmas, c'est-à-dire un cinéma constitué de long mais aussi de courts métrages. Leur univers ? Aussi riche que celui du long, le court métrage peut constituer une porte d'entrée pour des oeuvres plus traditionnelles mais aussi parfois des brouillons, et surtout des moments de cinéma autonomes et cohérents.