Pour ne pas oublier ses cinq fruits et légumes quotidiens
Pour ne pas oublier ses cinq fruits et légumes quotidiens
Sexe, humour et/ou bouffe ont toujours fait bon ménage dans le cinéma coquin. Un film mainstream comme La grande bouffe (sexe et bouffe donc) de Marco Ferreri l'a prouvé. Et une comédie porno comme le plus récent Le camping des foutriquets de Yannick Perrin (sexe et humour donc) l'a également prouvé. Mais il semble que ce mythique mix (rappelons-le encore une fois : sexe, humour et bouffe !) soit surtout l'apanage du porno des années 70. Epoque bénie ou le le cinéma X, alors en plein âge d'or pénétratoire, était beaucoup plus décontractée (du gland donc) avec de belles mises en avant sur la paillardise, les victuailles et la bonne humeur généralisée. Donc.   
Sexe, humour et/ou bouffe ont toujours fait bon ménage dans le cinéma coquin. Un film mainstream comme La grande bouffe (sexe et bouffe donc) de Marco Ferreri l'a prouvé. Et une comédie porno comme le plus récent Le camping des foutriquets de Yannick Perrin (sexe et humour donc) l'a également prouvé. Mais il semble que ce mythique mix (rappelons-le encore une fois : sexe, humour et bouffe !) soit surtout l'apanage du porno des années 70. Epoque bénie ou le le cinéma X, alors en plein âge d'or pénétratoire, était beaucoup plus décontractée (du gland donc) avec de belles mises en avant sur la paillardise, les victuailles et la bonne humeur généralisée. Donc.