12 YEARS A SLAVE

2014
129 mn
Sans jamais céder au sensationnalisme, Steve McQueen livre une fresque humaniste bouleversante...
Ce film n’est plus disponible
Etats-Unis, 1841. Solomon Northup est Noir. Charpentier et joueur de violon, il vit en homme libre avec sa femme et ses enfants. Drogué et enlevé, il se réveille en tant qu'esclave, vendu à un propriétaire de plantation dans le sud du pays. 12 années durant, il va devoir supporter les humiliations et les menaces de mort quotidiennes. Mais jamais Solomon n'oubliera son but : recouvrer s...
Ce film n’est plus disponible
Politique / Histoire
Royaume-Uni|Etats-Unis
Tous publics
1 min avant
2 min après
Les avis sens critique
Les + de filmo

12 ans… 12 longues années de cauchemar… 144 mois interminables durant lesquels Solomon Northup a été traité comme du bétail, réduit à l'esclavage dans des plantations du sud des Etats Unis. C'est l'histoire vraie que vous allez maintenant découvrir, formidablement mise en scène par Steve McQueen. Elle a été racontée par la victime de cette tragédie humaine et sociale, dans un livre qui fit sensation à sa parution en 1853.

Pour la première fois, un Noir y décrivait par le détail les souffrances morales et physiques qu'il avait dû endurer, enlevé de force à sa famille, alors que son statut d'homme libre le mettait à l'abri (logiquement) de ce trafic négrier toléré et encouragé aux abords du Mississippi…

C'est le comédien Chiwetel Eijiofor qui incarne celui qui jamais ne renonça à recouvrer sa liberté, entouré d'un casting impressionnant de force de de sobriété, dans lequel vous croiserez Brad Pitt, Michael Fassbender, Benedict Cumberbacht et la révélation de 12 years a slave, la jeune comédienne Lupita N'Yongo…

 
Dans le même genre vous pouvez trouver AMISTAD (L'esclavage est une plaie ouverte dans l'Histoire des Etats Unis. Steven Spielberg comme Steve McQueen rendent hommage aux Noirs qui se sont dressés contre la fatalité et aux rares Blancs qui les y ont aidés...) ou encore DJANGO UNCHAINED (Deux projets diamétralement opposés (un pastiche du western et une fresque sociologico-historique) mais un même décor : ces plantations mouroirs du Sud de l'Amérique, où les esclaves valaient moins que le bétail...).