24 HOUR PARTY PEOPLE

Bientôt disponible
Parce que détruit 2 ans avant le film, l'Hacienda Club de Manchester a du être reconstitué en studio
Comédie - 2003 - Grande-Bretagne - 112 MIN - Tous publics
Tony Wilson est un animateur télé à Manchester. En avril 1976, sa vie va basculer alors qu'il assiste au concert d'un groupe débutant : les Sex Pistols ! Dès lors, Wilson n'aura qu'une obsession : monter un label discographique pour diffuser cette musique qui le fascine... L'aventure du mouvement punk peut alors débuter...
7.2 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Stéphane Boudsocq
Stéphane Boudsocq
CHRONIQUEUR

Je vous parle d’un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas ne pas connaitre ! Toute la musique rock et pop actuelle vient en effet de là…non pas du blues mais du punk !

24 hour party people raconte cette épopée, des années 76-77 à nos jours quasiment. Le film de Michael Winterbottom, que vous allez maintenant regarder mais aussi écouter, raconte l’histoire vraie du fondateur d’un label devenu légendaire d’ans l’industrie du disque. Même moribonde aujourd’hui, cette industrie célèbre toujours les vertus et la vision de Tony Wilson, créateur de Factory Records.

C’est le comédien britannique Steve Coogan qui incarne ce pionnier de l’histoire du rock. Vous allez le suivre dans les rues et les salles de concert miteuses du Manchester du milieu des seventies, à la découverte de débutants devenus des icônes : les Sex Pistols, Joy Division et autres Clash… Un voyage nostalgique, reflet d’une époque disparue, où tout était possible pour qui avait du talent, du culot et des idées…

Le contexte

Les sex Pistols restent le symbole pionnier du mouvement punk. Dans leur intimité ou dans le bouleversement qu'ils ont apporté à la planète rock, deux éclairages passionnants...

Michael Winterbottom

Ces deux films permettent d'explorer deux mouvements musicaux finalement assez méconnus : le punk et le glam...

VERY BAD COPS

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS