3 ZÉROS

2002
94 mn
À la carte à partir de 2.99 € | -50% pour les abonnés

2002
94 mn
Parce que l'idée du film est né le jour de la victoire de l'équipe de France de foot à la finale du mondial 1998

A leur sortie de prison, Manu et Tibor décident d’unir leur destin. Vu ses capacités, Tibor deviendra le plus grand joueur de foot du monde et Manu, son agent. Inexpérimentés et naïfs, ils font appel à ʺMonsieurʺ Colonna, une ancienne légende de ce sportt, en retraite anticipée au Brésil, mais prêt à régler ses comptes. Le trio va débarquer dans le monde du foot où quelques...

À la carte à partir de 2.99 € | -50% pour les abonnés
Comédie
France
Tous publics
VF

1 min avant
2 min après
Les avis sens critique
Les + de filmo
Sorti cinq semaines avant le Mondial 2002, 3 zéros est le cinquième long métrage de Fabien Onteniente, réalisé juste après l’énorme succès de Jet Setet avec deux de ses interprètes : Samuel Le Bihan et Lorant Deutsch.

Si dans Jet Set, deux braves gars un peu tocards et très naïfs rêvaient d’intégrer le monde merveilleux du showbiz, dans 3 zéros c’est le merveilleux monde du foot qui fait rêver Tibor (Lorant Deutsch) et Manu (Samuel Le Bihan), deux ex-tolards bien décidés à unir leur destin. Vu ses capacités, Tibor deviendra le plus grand joueur du monde et Manu, son agent. Viendra leur prêter main forte dans ce monde de requins aux dents longues, ʺMonsieurʺ Colonna, une ancienne légende du foot, coulant une retraite anticipée au Brésil, mais toujours décidé à régler ses comptes.

Outre Gérard Darmon en cynique négociateur prêt à tout, Wladimir Yordanoff en technocrate et incompétent patron du PSG, Isabelle Nanty en Aimé Jacquet au féminin et Stomy Bugsy plus Anelka qu’Anelka lui-même, vous allez retrouver Ticky Holgado, Léa Drucker, Mareva Galanter ainsi que Roland Courbis, Luis Fernandez, Ronaldinho, Lilian Thuram, Thierry Roland et même... Jean Tibéri !

 
Dans le même genre vous pouvez trouver COUP DE TÊTE (1979) (Sorti de prison pour sauver son équipe qui l’avait exclu et accusé de viol, Perrin, devenu un héros après avoir marqué deux buts, réglera ses comptes.) ou encore A MORT L’ARBITRE ! (1984) (Le monde merveilleux (!) du foot, version Jean-Pierre Mocky...).

FilmoTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné