30 ans sinon rien

Bientôt disponible
Pour passer de 13 à 30 ans, comme ça, en un instant et dans un placard !
Comédie - 2004 - Etats-Unis - 98 MIN - Tous publics
Une adolescente de 13 ans qui aimerait tellement être aussi “cool” que la bande de pétasses qui règne sur son collège fait le voeu de grandir d’un seul coup et d’avoir 30 ans demain. Problème: son voeu est exaucé. Elle se retrouve ainsi projetée dans le New York le plus branché de 2004, en rédactrice imbuvable de magazine féminin, ambiance Sex and the City. L’avantage, c’est qu’elle va pouvoir découvrir ce que sont devenus ses copines et copains d’enfance. Soit une sorte de Big pour filles.

Réalisé par

5 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Jean-Yves Katelan
Jean-Yves Katelan
CHRONIQUEUR
Le titre français, franchement incompréhensible, ne rend pas justice à cette comédie sympa, intitulée en anglais 13 going on 30, quelque chose comme 13 ans, bientôt 30 ou Soudain 30 ans. A la décharge des distributeurs français, reconnaissons que le meilleur titre possible, était déjà pris depuis 1988. Le film s’appelait Big et il racontait un voyage dans le temps comparable effectué par Tom Hanks.
D’ailleurs, si vous aviez aimé Big, 30 ans sinon rien en est la version féminisée. Sauf que cette fois-ci, tout le monde vieillit d’un seul coup. Dans Big, Tom Hanks passait soudain de 12 à 30 ans et se retrouvait enfant dans un corps d’adulte. Mais son environnement restait le même et il avait toutes les peines du monde à se faire reconnaître de ses amis. Ici, Jennifer Garner passe soudain de 13 à 30 ans, mais le temps a également passé pour le reste du monde. Du coup, elle se retrouve adolescente dans un corps d’adulte, alors que tout son entourage a vieilli normalement. Eux savent que le temps a passé, 17 années pour être exact, tandis que pour elle une seule nuit s’est écoulée et il lui faut d’abord élucider quel genre d’adulte elle est devenue.
Et il faut bien dire que le résultat n’est pas jojo. L’ex-ado du New Jersey se retrouve projetée dans le New York de 2004, habitant sur la 5e avenue avec limousine et chauffeur, et elle se découvre rédactrice vedette et imbuvable d’un magazine de mode pour teenagers, ambiance Sex and the City. Heureusement pour elle, pour nous, et pour les enfants qui regardent ce film, cette fille, c’est Jennifer Garner et elle déploie une belle énergie pour digérer, et nous faire avaler, ces pilules amères.
Contexte

Jennifer Garner

L'univers de la presse féminine à New York

Gary Winick

Une autre histoire d'ado qui devient adulte

JUNO

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité