36 QUAI DES ORFÈVRES

2004
106 mn
À la carte à partir de 2.99 € | -50% pour les abonnés

2004
106 mn
Parce que le film renvoie à l'authentique affaire du gang des ripoux en 1985

Deux anciens amis convoitent le poste de grand patron de la police judiciaire : Léo Vrinks, qui commande la BRI, et le carriériste Denis Klein, qui dirige la BRB. Le premier qui démantèlera un dangereux gang de braqueurs qui terrorise la région parisienne deviendra le nouveau boss du 36. Les deux patrons rivaux vont se livrer une guerre sans merci pour obtenir ce poste très convoité.

À la carte à partir de 2.99 € | -50% pour les abonnés
Policier / Suspense
France
Tous publics
VF - HD

1 min avant
2 min après
Les avis sens critique
Les + de filmo

À Paris, le quai des Orfèvres est l’adresse de la Direction de la police judiciaire. Ce bâtiment a d’abord été le cadre d’un grand classique du cinéma, réalisé en 1947 par Henri-Georges Clouzot : Quai des Orfèvres avec Louis Jouvet. Soixante ans plus tard, Olivier Marchal, un ancien flic devenu acteur-réalisateur, a signé à son tour un long métrage se déroulant dans ce lieu mythique. Une œuvre qui a marqué le renouveau du polar français et lui a rendu ses lettres de noblesse : 36 quai des Orfèvres !

Dans ce thriller, deux monstres sacrés du cinéma – Daniel Auteuil et Gérard Depardieu – s’affrontent avec une égale puissance. Ils interprètent en effet deux anciens amis qui convoitent le poste de patron de la PJ. L’un commande la Brigade de recherche et d’intervention.  L’autre est à la tête de la Brigade de répression du banditisme. Ces deux poulets qui se tirent dans les pattes enquêtent sur un gang de braqueurs ultraviolent qui opère dans la région parisienne. Des criminels qui ont déjà attaqué sept fourgons blindés, envoyé neuf convoyeurs au tapis et dérobé plus de deux millions d’euros ! Le flic de la BRI ou de la BRB qui démantèlera ce dangereux gang deviendra, à coup sûr, le nouveau boss du 36.

Avec cette histoire de guerre des polices et de rivalités entre services, l’ex-flic Olivier Marchal parle d’un milieu qu’il connaît bien et signe, avec une vraie ambition, un film riche et captivant. Un polar solennel, qui offre un face-à-face inoubliable entre Auteuil et Depardieu. 36 ? Du travail d’orfèvres !

 
Dans le même genre vous pouvez trouver HEAT (36 quai des Orfèvres est, toute proportion gardée, un Heat à la française. Modèle revendiqué par Olivier Marchal, le film de Michael Mann, tourné dix ans plus tôt, raconte aussi un duel entre deux monstres sacrés du cinéma (Al Pacino et Robert De Niro).) ou encore LA GUERRE DES POLICES (Datant de 1979, ce polar racontait déjà l’affrontement de deux commissaires, reniant les règles et les lois de la coopération : le pervers et sadique Ballestrat (Claude Rich) dirigeant la Brigade territoriale et un flic plus humain, Fush (Claude Brasseur), à la tête de l’Antigang.).

FilmoTV vous recommande

Même casting

Pas si éloigné

Autour du film