Bande Annonce de 36 QUAI DES ORFÈVRESDécouvrez la bande Annonce de 36 QUAI DES ORFÈVRES sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/8905/fond/8905_w_500.jpg
Olivier Marchal
André DussollierDaniel AuteuilDaniel DuvalFrancis RenaudGérard DepardieuRoschdy ZemValeria GolinoAlain FiglarzAurore AuteuilCatherine MarchalGuy LecluyseMylène DemongeotOlivier MarchalVincent Moscato

36 QUAI DES ORFÈVRES

106 mn

Note de SensCritique :

6.4 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Olivier Marchal.

Casting : André Dussollier, Daniel Auteuil, Daniel Duval, Francis Renaud, Gérard Depardieu, Roschdy Zem, Valeria Golino, Alain Figlarz, Aurore Auteuil, Catherine Marchal, Guy Lecluyse, Mylène Demongeot, Olivier Marchal. Vincent Moscato

Synopsis : Deux anciens amis convoitent le poste de grand patron de la police judiciaire : Léo Vrinks, qui commande la Brigade de recherche et d’intervention, et le carriériste Denis Klein, qui dirige la Brigade de répression du banditisme. Le premier qui démantèlera un dangereux gang de braqueurs qui terrorise depuis des mois la région parisienne deviendra le nouveau boss du 36. Les patrons rivaux de la BRI et de la BRB vont se livrer une guerre sans merci pour obtenir ce poste très convoité.

Scénario : Dominique Loiseau, Franck Mancuso, Julien Rappeneau, Olivier Marchal.
Musique : Axelle Renoir, Erwann Kermorvant.
Pays : France
Tags : Policier / Suspense.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

À Paris, le quai des Orfèvres est l’adresse de la Direction de la police judiciaire. Ce bâtiment a d’abord été le cadre d’un grand classique du cinéma, réalisé en 1947 par Henri-Georges Clouzot : Quai des Orfèvres avec Louis Jouvet. Soixante ans plus tard, Olivier Marchal, un ancien flic devenu acteur-réalisateur, a signé à son tour un long métrage se déroulant dans ce lieu mythique. Une œuvre qui a marqué le renouveau du polar français et lui a rendu ses lettres de noblesse : 36 quai des Orfèvres !

Dans ce thriller, deux monstres sacrés du cinéma – Daniel Auteuil et Gérard Depardieu – s’affrontent avec une égale puissance. Ils interprètent en effet deux anciens amis qui convoitent le poste de patron de la PJ. L’un commande la Brigade de recherche et d’intervention.  L’autre est à la tête de la Brigade de répression du banditisme. Ces deux poulets qui se tirent dans les pattes enquêtent sur un gang de braqueurs ultraviolent qui opère dans la région parisienne. Des criminels qui ont déjà attaqué sept fourgons blindés, envoyé neuf convoyeurs au tapis et dérobé plus de deux millions d’euros ! Le flic de la BRI ou de la BRB qui démantèlera ce dangereux gang deviendra, à coup sûr, le nouveau boss du 36.

Avec cette histoire de guerre des polices et de rivalités entre services, l’ex-flic Olivier Marchal parle d’un milieu qu’il connaît bien et signe, avec une vraie ambition, un film riche et captivant. Un polar solennel, qui offre un face-à-face inoubliable entre Auteuil et Depardieu. 36 ? Du travail d’orfèvres !

Ancien flic passé par la brigade criminelle, puis par la section anti-terroriste du ministère de l’Intérieur, Olivier Marchal a décidé au début des années 1990 de se consacrer pleinement à sa passion : le cinéma.
D’abord comédien pour des séries télé policières comme Commissaire Moulin et Police District, il va devenir scénariste à l’instar de ses amis Michel Alexandre et Simon Michaël, deux ex-flics qui ont servi de conseillers à Bertrand Tavernier et Claude Zidi pour L. 627 et Les Ripoux. Après avoir réalisé Gangsters, un premier long métrage avec Richard Anconina en 2002, Olivier Marchal va s’atteler à un projet qu’il portait en lui depuis dix ans : le très ambitieux 36 quai des Orfèvres. 

Avec ce film, le futur créateur de la série Braquo cherche à raconter une histoire largement inspirée de faits réels. Olivier Marchal évoque en connaissance de cause une affaire qui a défrayé la chronique, celle des bavures commises à l’occasion du démantèlement du gang des Postiches, en 1985. Il se penche aussi sur le sort d'un flic de la BRI qui fut la victime expiatoire de ces bavures, Dominique Loiseau.

Pour incarner le héros de 36, le réalisateur propose d’abord le rôle à Jean Reno, puis à Jean-Pierre Bacri. Mais c’est finalement Daniel Auteuil qui va se montrer intéressé par le personnage de Léo Vrinks, un flic prêt à contourner la loi pour rendre la justice.
Marchal destinait aussi le rôle de Denis Klein à Fabrice Luchini. Et c’est tout compte fait un Gérard Depardieu blond et moustachu qui incarnera ce patron immoral de la BRB. Un Depardieu au jeu étonnement en demi-teinte.

Avec ce duel fratricide, Marchal a signé un polar émaillé de scènes d’action, comme cette fusillade explosive à la sortie d’un hangar de Saint-Ouen. Une tragédie où règnent coups bas, mensonges et trahisons. Une histoire de corruption et de vengeance, où deux hommes n’hésitent pas à user de moyens illégaux pour arriver à leur fin. Bref, une œuvre violente et mélancolique, qui sent le vécu et rappelle le cinéma de Jean-Pierre Melville.

36 ... The Number of the Beast

«36 Quai des Orfèvres» est un film assez intriguant au départ. Considéré à sa sortie comme le «Heat» français, il a acquis une belle réputation depuis, certains critiques n'hésitant pas à dire qu'il a remis sur le devant de la scène le polar à la française : froid, ...

Lire la suite
8
19fox64

C'est rare que j'aime les films français. C'est rare que j'aime les films policiers. Mais mon dieu que j'ai aimé ce 36 quai des orfèvres ! Il dispose d'un très bon casting, d'une histoire recherchée et triste comme je l'aime (décidément Daniel Auteuil est maudit). Un must ...

Lire la suite
8
Ryve

36 QUAI DES ORFEVRES de Olivier Marchal

Ancien flic, Olivier Marchal est comme un poisson dans l'eau avec ce sujet et lui permet de mettre en scène plusieurs situations qu'il a connues durant ses années de service. Le film est tendu, et les acteurs impeccables. Cependant il choisit de "glamouriser" le sujet; et si ...

Lire la suite
8
littlebigxav
 
le contexte
  • Egalement interprété par
    Daniel Auteuil
  • Pas si éloigné
    Datant de 1979, ce polar racontait déjà l’affrontement de deux commissaires, reniant les règles et les lois de la coopération : le pervers et sadique Ballestrat (Claude Rich) dirigeant la Brigade territoriale et un flic plus humain, Fush (Claude Brasseur), à la tête de l’Antigang.
  • Egalement realisé par
    Olivier Marchal
  • Dans le même genre
    36 quai des Orfèvres est, toute proportion gardée, un Heat à la française. Modèle revendiqué par Olivier Marchal, le film de Michael Mann, tourné dix ans plus tôt, raconte aussi un duel entre deux monstres sacrés du cinéma (Al Pacino et Robert De Niro).
A voir également
Affiche du film LE PLACARD
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film VIDOCQ

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film THE RAID

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film Tokarev

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film READY PLAYER ONE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS LA BRUME

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film GASTON LAGAFFE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film THE FORTRESS

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film MARIE MADELEINE

à partir de

4.99
 
Affiche du film LA MORT DE STALINE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés