4 MOIS, 3 SEMAINES ET 2 JOURS

Bientôt disponible
Parce que cette Palme d'Or 2007 (roumaine) privilégie décors naturels et plans séquences
Drame - 2007 - Roumanie - 113 MIN - interdit aux moins de 10 ans
En 1987, dans la cité universitaire d'une petite ville de la Roumanie de Caucescu, deux jeunes femmes, Otilia et Gabita, partagent la même chambre. Gabita se découvre enceinte mais décide d'avorter alors même que cet acte est réprimé par la loi. Les deux amies font appel à un certain Monsieur Bébé, avorteur clandestin qu'on leur a recommandé. C'est le début d'une journée particulièrement traumatisante et cauchemardesque.

Réalisé par

7.1 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Laurent Delmas
Laurent Delmas
CHRONIQUEUR

Et si le film du Roumain Cristian Mungiu récompensé par une Palme d’Or en 2007 était d’abord un étonnant thriller ? Et si cette histoire d’avortement clandestin dans la Roumanie de Caucescu mettait en jeu les mécanismes fondamentaux d’un suspense d’autant plus haletant qu’il se fonde sur une réalité dramatique, encore objet de polémique dans nombre de pays ?

Il y est donc question de vie, de mort, d’argent et de loi, c’est bien pourquoi la Roumanie de 1987 a des allures universelles. Et, de La Mort de Dante Lazarescu, la réjouissante farce macabre signée par Cristi Puiu jusqu’à l’ubuesque 12h08 à l’est de Bucarest de Corneliu Porumboiu, en passant par l'incroyable film de Cristian Nemescu, California Dreamin, les films roumains issus de ce que l’on peut appeler une Nouvelle vague surgie des décombres de la dictature partent des réalités roumaines souvent les plus tragiques pour s’adresser à l’humanité toute entière.

L’actrice principale du film, la blonde Anamaria Marinca, est comme le reflet de cette universalité singulière : de nationalité roumaine, elle a fait ses premiers pas d’actrice à la télévision puis au cinéma britanniques. Le film de Cristian Mungiu fut par conséquent son premier rôle roumain.

Tags

Contexte

Cristian Mungiu

BOOGIE (2008)

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité