48 HEURES

1982
93 mn
Ce film n’est plus disponible

1982
93 mn
Parce que Nick Nolte a dit qu'une bonne partie de ses dialogues avec Eddie Murphy furent improvisés

Pour l'aider à retrouver Ganz et son complice Billy, qui ont tué ses deux partenaires, le policier Jack Cates obtient une permission de 48h pour le détenu Reggie Hammond, un ancien complice de Ganz, condamné à trois ans de prison. Après une visite infructueuse auprès d'un associé de Billy, Reggie entraîne Jack dans un bar de rednecks où Billy a été barman. Ils obtiennent l'adresse...

Ce film n’est plus disponible
Policier / Suspense
Etats-Unis
Tous publics

1 min avant
2 min après
Les avis sens critique
Les + de filmo

48 h représente un léger changement dans la filmographie de Walter Hill, jusque-là réputé pour traiter des genres très masculins comme le polar, le western ou la science-fiction, avec une dose massive d'action. Cette fois, il apporte une touche de légèreté et même un soupçon de chaleur humaine dans une comédie policière urbaine et contemporaine.

Nick Nolte joue un policier bourru, sur la piste de tueurs de flics, et il pense pouvoir se faire aider dans son enquête par un détenu dont il obtient la liberté provisoire pour 48 heures. Le résultat vaut davantage pour l'interaction entre les deux personnages que pour son intrigue. Derrière les insultes que les partenaires n'arrêtent pas d'échanger, on voit se construire une vraie complicité.

Le mérite en revient aux comédiens qui se complètent à merveille. Face à Nick Nolte, parfait en flic désabusé et immature, Eddie Murphy faisait ses débuts fracassants au cinéma. La scène où il se déguise en flic et terrorise un bar rempli de ploucs racistes est inoubliable, et a fait de lui une star instantanément.

 
Dans le même genre vous pouvez trouver L'ARME FATALE (Même formule du duo de policiers improbables) ou encore TANGO ET CASH (Deux partenaires qui se détestent sont contraints malgré eux de se faire confiance).

Autour du film