7 JOURS à LA HAVANE

À partir de 2.99 €
Pour les débuts de Benicio Del Toro en tant que réalisateur.
Drame - 2012 - Espagne | France - 129 MIN - VO - Tous publics
7 histoires qui se déroulent chacune pendant un jour de la semaine et qui ont pour dénominateur commun de se dérouler à La Havane. Certains personnages y circulent d'un chapitre à l'autre.
5.8 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Nabil Massad
Nabil Massad
CHRONIQUEUR

Sept réalisateurs pour sept histoires toutes ancrées dans le quotidien d’une ville pour le moins éclectique, La Havane, à Cuba, et dont chacune raconte une journée de la semaine à travers la vie d’un personnage différent, d’où le titre 7 jours à la Havane. Certains de ces personnages, principaux ou secondaires, se glissent cependant, dans plusieurs histoires, une astuce de la part des cinéastes tendant à démontrer que les différentes couches sociales à La Havane se croisent et se côtoient sans distinction.

Ainsi l’acteur Benicio Del Toro dont c’est la première expérience derrière la caméra, Elia Suleiman, Pablo Trapero, Gaspar Noé, Julio Medem, Juan Carlos Tabio et Laurent Cantet ont chacun capturé l’essence de cette ville à travers leur propre sensibilité, leur style cinématographique, leur culture et leurs origines. Alors que certains chapitres focalisent leurs scénarios sur le regard porté par des étrangers par rapport à une culture éloignée de leurs repères habituels, d’autres font le choix d’une immersion totale dans le quotidien de la population locale. Les résultats sont différents mais néanmoins liés par une trame partiellement commune dans le but de créer une unité dramatique requise par les producteurs.

Les interprètes des différentes histoires sont dans la plupart des cas les réalisateurs eux-mêmes, entourés bien entendu d’autres comédiens, notamment Josh Hutcherson vu dans Hunger Games de Gary Ross, Emir Kusturica, cinéaste et également acteur dans L’Affaire Farewell entre autres, Daniel Brühl, l’un des Inglourious Basterds de Quentin Tarantino, ou encore Vladimir Cruz repéré dans Fraise et chocolat de Tomas Guttierez Alea et Juan Carlos Tabio, l’un des sept réalisateurs de 7 jours à La Havane.

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Daniel Brühl

Ce film aussi a pour fil conducteur une ville: Paris.

Gaspar Noé

Réalisé par Mikhail Kalatozov, ce drame raconte quatre histoires dont l'action se déroule à Cuba.

ET SI ON VIVAIT TOUS ENSEMBLE

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS