800 FANTASY LANE

Bientôt disponible
Adulte - Etats-Unis d'Amérique - 72 MIN - interdit aux moins de 18 ans
Deux copains, baiseurs impénitents mais fauchés comme les blés, s'amusent à se faire passer pour des magnats du pétrole texan qui désirent acheter une villa en Californie. Ils s'adressent à une agence immobilière très haut de gamme où un bataillon de jolies filles sont chargées de convaincre par tous les moyens, y compris sexuels si nécessaire, les clients potentiels de signer. Nos deux imposteurs vont copieusement profiter des "services" de ces demoiselles.

Réalisé par

Pas encore disponible
1MNavant
2MNaprès
Didier Philippe-Gérard
Didier Philippe-Gérard
CHRONIQUEUR

Deux copains fauchés, employés dans une station service, se font passer pour de riches milliardaires texans désireux d’acheter une villa à Los Angeles. L’agence à laquelle ils s’adressent est animée par une douzaine de jeunes femmes plus ravissantes et sexy les unes que les autres. Tout en faisant visiter de somptueuses propriétés, leur tâche consiste à séduire et convaincre les clients potentiels. Elles sont prêtes à satisfaire tous les désirs de leurs visiteurs et nos deux imposteurs ne vont pas se priver pour en profiter; ça commence comme un film tropézien de Max Pecas puis Svetlana, ancienne hardeuse américaine dont c’est le premier film comme réalisatrice, aligne des scènes beaucoup plus gonflées que ce qu’on a l’habitude de voir dans le X US.
J’en veux pour preuve la scène où Jamie Gillis, un des spécialistes du genre, est le grand ordonnateur d’une orgie sadomasochiste des plus impressionnante en compagnie de quatre magnifiques partenaires, plus que consentantes, précisons-le. Après que les deux compères aient fumé un joint avec le reste de la troupe, on ne sait plus distinguer la réalité du fantasme. Nous retrouvons le même Jamie Gillis en dompteur dans une cage de cirque où les fauves sont incarnés par trois sublimes et plantureuses créatures nues, maquillées en lionnes ou en tigresses ! Tout cela pour dire que 800 Fantasy lane est une rareté et une curiosité pour les amateurs de hard core américain.

Contexte

Desiree Cousteau

Svetlana

PRETTY PEACHES (ALEX DE RENZY - 1978)

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité