9 DOIGTS

À partir de 9.99 €
Drame - 2018 - France|Portugal - 99 MIN - VF - HD - Tous publics
Magloire sort fumer une cigarette, la nuit, dans une gare où tous les trains sont à quai. Lors d'un contrôle de police, il prend la fuite et tombe sur un homme mourant. Il hérite d'une grosse somme d'argent tandis que l'autre agonise. Mais une bande menée par un certain Kurtz se lance à ses trousses...

Réalisé par

5.2 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Alex Masson
Alex Masson
CHRONIQUEUR

Magloire doit fuir. On ne sait pas qui ni quoi, mais il a forcément des ennuis, vu la grosse somme d’argent qu’il trimballe. La preuve, il va se faire kidnapper par une bande de malfrats. Avant qu’ils ne l’intègrent pour leur braquage. Celui de trop. Le gang se retrouve en cavale sur un mystérieux cargo, embarquant avec eux une substance capable de décimer la planète en quelques gouttes.

9 doigts est un film de flibustier. Comme tous ceux de François-Jacques, dit F.J, Ossang. Depuis Le trésor des îles chiennes, ce réalisateur défriche un univers à part dans le cinéma français, porté par une fibre littéraire et un goût pour les récits d’aventures à l’ancienne. 9 doigts tient autant des épopées intérieures – si l’un des personnages principaux s’appelle Kurtz, c’est évidemment en lien avec le héros d’Au cœur des ténèbres de Conrad- que des films expressionnistes les plus fantasques.

Autour de sa boîte de Pandore, 9 doigts ouvre les errances d’hommes en proie à la paranoïa comme aux bouffées délirantes, à des échappées poétiques, pour un sidérant voyage en mer jusqu’au bout de la nuit, une traversée unique.

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Pascal Greggory

L'adaptation par Nicolas Roeg du roman de Conrad autour de Kurtz, nom porté par un capitaine de bateau dans 9 doigts...

F.j. Ossang

Un autre film d'aventures maritimes existentialiste, adaptation par Franju d'une nouvelle de Joseph Conrad, influence notable du film d'Ossang

LA FRANCE

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS