Bande Annonce de 99 FRANCSDécouvrez la bande Annonce de 99 FRANCS sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/1434/fond/1434_w_500.jpg
Jan Kounen
Elisa TovatiJean DujardinJocelyn QuivrinNicolas M%ariéPatrick MilleVahina GiocanteAntoine BaslerArsène MoscaDan HerzbergDominique BettenfeldFosco PerintiFrédéric Beigbeder

99 FRANCS

100 mn

Note de SensCritique :

6.6 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Jan Kounen.

Casting : Elisa Tovati, Jean Dujardin, Jocelyn Quivrin, Nicolas M%arié, Patrick Mille, Vahina Giocante, Antoine Basler, Arsène Mosca, Dan Herzberg, Dominique Bettenfeld, Fosco Perinti. Frédéric Beigbeder

Synopsis : Octave est rédacteur publicitaire. Il décide aujourd’hui ce que vous allez vouloir acheter demain. Cynique et snob, il travaille pour la plus grosse agence de pub du monde, La Ross, et il est couvert d’argent, de filles et de cocaïne. Pourtant, plusieurs événements, dont son histoire d’amour avec la sensible Sophie, la plus belle employée de l’agence, vont bouleverser le cours de sa vie. Il commence à éprouver un profond dégoût de lui-même et de sa profession…

Scénario : Bruno Lavaine, Jan Kounen, Nicolas Charlet.
Musique : François Roy, Jean-Jacques Hertz.
Pays : France
Tags : Comédie, En chiffre, Comédies à la française, Romans français, Drogués et français, Les mad men de la pub, Tirés de ..., Chacun son métier.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

Attention, vous allez rencontrer un vrai fils de pub ! Et ça dépote ! Après Doberman en 1997 et Blueberry  en 2004, Jan Kounen adaptait en 2007 le best-seller homonyme de Frédéric Beigbeder sorti en 2000 aux Editions Grasset et vendu à plus de 500 000 exemplaires. Sa caméra inventive colle parfaitement à la plume au vitriol de Beigbeder et ce portrait sous acide du monde de la pub devient un patchwork survolté d’images et de sons où l’humour corrosif se mêle au pessimisme le plus noir.

Pour sa satire trash, Kounen sait comment filmer puisqu’il a lui-même travaillé dans la pub ! Son film va à cent à l’heure, au gré des délires d’Octave, le type qu’on aime détester, qui se hait lui-même et se qualifie ainsi : "Jamais crétin irresponsable n’a eu autant de pouvoir que moi en 2000 ans".

Dans le rôle de ce "crétin" créatif et arrogant, Jean Dujardin est à fond, à la fois drôle et… à baffer, surtout quand il humilie sa petite amie, incarnée par la délicieuse Vahina Giocante. Après l’avoir vu délirer dans Brice de Nice, Jan Kounen voulait absolument ce comédien-là pour incarner Octave et Frédéric Beigbeder lui-même fut très admiratif de son travail et de sa prise de risque avec un personnage aussi cynique, le comparant carrément à Jean Yanne. Le comédien est particulièrement bien assisté par Jocelyn Quivrin, vu ensuite dans Incognito aux côtés de Bénabar et Franck Dubosc. Le duo Quivrin-Dujardin fonctionne à merveille et on peut se repasser en boucle plusieurs scènes : le tournage de la pub de la choucroute avec un photographe qui se prend pour un artiste, leur spot de pub où deux superbes nanas en maillots de bain font de la physique quantique pour vendre un yaourt ou encore la scène dite de « la bouse de dernière minute ». Du sexe, de la coke, du yaourt et Dujardin qui met le feu : un sacré trip !

Jean Dujardin est la preuve vivante que l’on peut débuter chez Patrick Sébastien et Laurent Boyer et devenir un grand comédien. Ce serrurier-miroitier découvrit son talent comique pendant son service militaire. Il débuta sur scène en groupe avec la bande des "Nous C Nous" qui commit quelques spectacles, une chanson, et se retrouva dans une émission de Patrick Sébastien, Jean composant déjà un surfeur bas du plafond qui casse, qui casse…

En solo, Dujardin remporte ensuite à trois reprises l'émission Graines de stars entre 1997 et 1998. à peine un an plus tard, il est Loulou, dans Un gars / Une fille aux côtés d’Alexandra-Chouchou Lamy. L'aventure dure quatre ans et le couple, lassé, décide d’arrêter en plein succès, après 4.500 épisodes. C’est en 2004 que Jean va vraiment se débarrasser de l’image de Loulou grâce à un second rôle choc aux côtés d'Albert Dupontel dans Le Convoyeur, un polar très noir de Nicolas Boukhrief. Décidé à ne plus jouer que des contre-emplois ? Pas du tout ! Devant la caméra de James Huth, il reprend son personnage de crétin des plages qui aime casser et Brice de Nice fait un carton, surtout en DVD. Il enchaîne ensuite en 2005 avec L’amour aux trousses aux côtés de Pascal Elbé, puis dans la comédie en costumes Il ne faut jurer de rien ! avec Gérard Jugnot et Mélanie Doutey où il prouve qu’il peut aisément marivauder.

Mais c’est bien sûr dans le rôle d’OSS 117, Hubert Bonisseur de La Bath pour les intimes, qu’il explose littéralement en 2006 dans OSS 117 Le Caire nid d’espions de Michel Hazanavicius. La critique, elle-même, s’incline devant sa prestation d’espion aussi frimeur que con, moitié Belmondo-moitié Peter Sellers. On ne voit pas, c’est vrai, qui d’autre aurait pu incarner Hubert ! Un an après, dans Contre-enquête, le premier film de Franck Mancuso, le scénariste de 36 Quai des orfèvres, il revient au polar noir en jouant un flic obsédé par le meurtrier de sa fille. Puis ce sera Octave, le publicitaire écoeuré par le monde de la pub. Avec son physique de bellâtre, son second degré surdéveloppé, et son art de la grimace, Dujardin a conquis un territoire à lui dans le cinéma français. Son retour en 2009 dans le costard d’Hubert à l’occasion de OSS 117 Rio ne répond plus fut un pur délice. Mais on est sûr que cet acteur caméléon peut endosser tous les costumes. 

Titille gentiment...

Le livre m'avait plu autant qu'il m'avait énervé. Beigbeder écrit mal à mon sens. Il remplace son manque de talent d'écriture par une agressivité dans le ton perpétuelle. Une plongée dans l'univers de la pub sans doute juste puisqu'il en venait, mais agaçante. Mais cette ...

Lire la suite
7
Hypérion

Mensonge de publicitaire

Dès l'introduction, Octave, le héros, un « concepteur publicitaire », nous énonce ce leitmotiv qui correspond parfaitement à sa vision matérialiste de la vie : « tout est provisoire : l'amour, l'art, la planète Terre, vous, moi... surtout moi. », avant de se jeter ...

Lire la suite
9
Aphex

Soigner le mal par le mal (ou en tout cas essayer)

Avec 99 francs, il faut commencer par la fin et comprendre dès le début que tout cela n'est qu'une arnaque. Le film s'amuse à dénoncer la publicité tout en revêtant lui-même la forme d'une publicité. Il devient ainsi l'excès qu'il dénonce. Comment pousser jusqu'à son ...

Lire la suite
7
EcceLex
A voir également
Affiche du film 9 MOIS FERME

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LES DENTS DE LA NUIT

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film COCO CHANEL & IGOR STRAVINSKY

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film MA FEMME EST UNE ACTRICE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film BASTILLE DAY

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film APPRENTICE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film IRREPROCHABLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film SUICIDE SQUAD

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film GENIUS

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés