A FLICKERING TRUTH

Parce que, même après les talibans, un patrimoine cinématographique afghan a survécu, la preuve.
Documentaire - 2015 - Nouvelle-Zélande - 91 MIN - VO - HD - Tous publics

Lors de leur arrivée au pouvoir en Afghanistan, les Talibans ont détruit de nombreuses œuvres d’art, y compris des films dont ils ont brûlé la pellicule. De nos jours, des cinéphiles restaurent ce que reste de l’histoire cinématographique du pays.

7 / 10
7 / 10
1 min avant1 min avant
Sylvain Angiboust

Lors de leur arrivée au pouvoir en Afghanistan, les Talibans ont détruit de nombreuses œuvres d’art, y compris des films dont ils ont brûlé la pellicule. Durant cette dictature, certains habitants ont protégé des bobines de film au péril de leur vie.

De nos jours, des cinéphiles menés par le réalisateur Ibrahim Arify, emprisonné par les Talibans, restaurent ce qui reste de l’histoire cinématographique du pays.

Grâce à leur travail, on découvre des archives montrant Kaboul dans les années 20, les femmes des années 60 portant la minijupe, ou encore l’invasion du pays par les Soviétiques.

 
Dans le même genre vous pouvez trouver LE SOMMEIL D'OR (Parce que ce documentaire revient sur l'âge d'or du cinéma cambodgien : près de 400 films avaient été produits entre 1960 et 1975, avant d'être en grande partie détruits par la dictature des Khmers rouges.) ou encore SYNGUÉ SABOUR. PIERRE DE PATIENCE (Le romancier afghan Atiq Rahimi porte à l'écran son propre livre, qui se déroule durant la guerre civile.).

Réalisé par

Pas si éloigné