A LA VIE, à LA MORT !

Bientôt disponible
Le Marseille de Robert Guédiguian n'a pas grand chose à voir avec celui de "Plus belle la vie".
Drame - 1995 - France - 100 MIN - Tous publics

Le Perroquet bleu, petit cabaret marseillais tenu par la danseuse Josépha, accueille une tribu de marginaux marqués par la vie. Otto, l’ancien légionnaire, Jacquot et Patrick les chômeurs, Vénus, une jeune droguée sortie de la rue par José le barman... Tous s’entraident et, lorsque Marie-Sol, la sœur de Josépha, quitte son travail de femme de ménage après avoir repoussé les...

Réalisé par

6.6 / 10
Les avis surSens Critique
Entre Renoir, Pagnol et Loach

Guédiguian se définit lui-même comme "cinéaste de quartier" (soit le chef d'une bande d'acteurs et de techniciens rodés à sa méthode), mais il se révèle surtout avec ce touchant "A la Vie, à la Mort" comme un observateur concerné, voire le poète des petites gens, d'ici ...

Lire la suite8Par Eric Pokespagne
Arche triste

Le cinéma de Robert Guédiguian est celui de la désillusion, du désenchantement devant la Révolution qu’on n’a pas faite, et peut-être, de plus en plus, et au fur et à mesure que le temps passe, devant l’impossibilité de la Révolution. Tout cela avec une intense nostalgie ...

Lire la suite7Par Impétueux
Le contexte

Une belle troupe d'acteurs réunit dans un bistro parisien. Égal à lui-même, Jean-Pierre Mocky mélange enquête policière et humour noir.

Robert Guédiguian

Pour ses habitués, un bistrot est comme une deuxième maison. Mais lorsqu'il y en a deux face à face, c'est la guerre pour conserver ses clients.

LE NOM DES GENS

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS