Bande Annonce de A nos amoursDécouvrez la bande Annonce de A nos amours sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/5318/fond/5318_w_500.jpg
Maurice Pialat
Anne-Sophie MailléDominique BesnehardEvelyne KerrMaurice PialatSandrine BonnaireChristophe OdentCyril CollardEvelyne KerJacques FieschiPierre NovionPierre-Loup RajotValérie Schlumberger

A nos amours

100 mn

Note de SensCritique :

7.4 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Maurice Pialat.

Casting : Anne-Sophie Maillé, Dominique Besnehard, Evelyne Kerr, Maurice Pialat, Sandrine Bonnaire, Christophe Odent, Cyril Collard, Evelyne Ker, Jacques Fieschi, Pierre Novion, Pierre-Loup Rajot. Valérie Schlumberger

Synopsis : Lors de vacances sur la Côte d’Azur, Suzanne, 15 ans, quitte son petit ami mais se donne pour la première fois à un inconnu. Elle rentre à Paris dans le grand appartement familial, qui abrite également l’atelier de fourreur de son père. Les parents de Suzanne se séparent et la famille implose. Suzanne se rebelle, fugue, sort la nuit et multiplie les aventures. Elle va d’un homme à l’autre, sans savoir que faire de sa vie.

Scénario : Arlette Langmann, Maurice Pialat.
Musique : Henry Purcell.
Pays : France

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

A nos Amours de Maurice Pialat est un film à la gestation tortueuse et au tournage mouvementé. Son scénario est signé Arlette Langmann, sœur de Claude Berri et, accessoirement, compagne de longue date de Pialat, alors séparée de ce dernier.

Il est clairement inspiré par la famille Langmann, avec Dominique Besnehard dans le rôle d’un ambitieux metteur en scène calqué sur Berri. Mais au centre du film se tient surtout la jeune fille dans laquelle la scénariste semble s’être projetée, Suzanne, dont les difficultés à aimer dominent le récit. Pour ce personnage, Pialat pense tout de suite à une ado pour laquelle il a eu, lors d’un précèdent casting, un coup de foudre artistique : Sandrine Bonnaire. L’émerveillement du cinéaste devant sa protégée va irradier le film, et parfois provoquer des tensions que le réalisateur saura utiliser.

Ce portrait d’un clan dominé par un père absent devient donc celui d’une adolescente qui devient une femme et, à travers elle, d’une presque enfant qui devient une actrice et une star par la même occasion, sous l’œil d’un Pialat à la fois jaloux et admiratif. Cette fusion artistique aura un débouché logique lorsque, en emportant le césar du meilleur film pour A nos Amours, Pialat voit Bonnaire remporter celui du meilleur espoir féminin, et être adoptée par un cinéma français qu’elle n’a, depuis, jamais quitté.

Si Maurice Pialat est légendaire pour son exigence et la tension qui règne sans discontinuer sur ses plateaux, A nos amours demeure, même pour le cinéaste, un sommet indépassable de cette méthode, faite de perfectionnisme et de manipulations. Le tournage fut relativement bref, à peine plus de deux mois, mais aussi rempli d’intrigues, de jalousies et d’amourettes que le film en lui-même.

La volonté de Pialat de capter l’instantané, le réel, et de pousser les comédiens dans leurs retranchements fut ainsi amplifié par l’attention délirante portée par le réalisateur et toute l’équipe à la toute jeune Sandrine Bonnaire. Le metteur en scène, comme il l’a lui-même avoué plus tard, s’est ainsi servi de la jalousie ressentie par Evelyne Ker, interprète de la mère, envers cette femme/enfant en pleine ascension, pour, selon ses propres mots, « donner un coup de fouet au tournage ». Les disputes ont donc peu été simulées, plusieurs vraies gifles ont volé, et les dialogues dérapent parfois pour refléter soudainement la réalité des acteurs et non plus de leurs personnages. Le climax de ce style de direction d’acteurs est très certainement la scène du dîner. Une séquence improvisée avec presque tous les personnages, et le critique Jacques Fieschi dans son propre rôle, dans laquelle surgit soudain à l’écran un Pialat que personne n’attendait. Il joue le père disparu mais est également, pour tous les acteurs, le cinéaste et patron du tournage. Une surprise qui devient désagréable lorsque Pialat/le père se livre à un règlement de comptes général, démolissant Fieschi devant la caméra, puis Berri à travers Besnehard.

La récompense de tous ces tourments est un long métrage dont l’intensité va provoquer l’admiration totale de presque toute la critique lors de sa sortie en 82. Plus étonnamment, A nos Amours sera un succès populaire, flirtant avec le million d’entrées. Un triomphe récompensé un peu plus tard par les Césars, qui font enfin de Pialat le mal aimé un cinéaste célèbre et reconnu. Un succès peut-être trop tardif, pour un réalisateur qui ne s’est jamais senti accepté par le cinéma français.

Etreintes brisées

Pialat est tellement fort dans tout ce qu'il fait et filme qu'il se permet sans cesse d'excéder (toujours avec succès) son domaine d'origine, le naturalisme. C'est pourquoi le film laisse très vite de côté la caméra à l'épaule et multiplie les panoramiques démesurés - ...

Lire la suite
10
cruel xénon

Triste jeunesse

Au bord de l’autoroute, lorsqu’elle quitte Luc dos à dos, on a compris. Instantanément. Suzanne vivote, va d’une relation à une autre mais ne semble pas heureuse. Jeune et tout juste adolescente, elle vit une période où les prémices de l’amour et de la liberté se ...

Lire la suite
9
Velvetman

Prends ça dans ta gueule.

Les claques que prennent à peu près tous les personnages de cette famille névrotique ne sont que des mises en récit de celle que prend le spectateur. C’est une plongée sans brassards dans la vérité des êtres. Insaisissables, incapables de se comprendre entre eux et eux-mêmes, ...

Lire la suite
8
Sergent Pepper
 
le contexte
A voir également
Affiche du film Sous le soleil de Satan

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film Pédale dure

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film Police

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film La mauvaise éducation

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film FAST AND FURIOUS 8

à partir de

4.99
 
Affiche du film PÈRE ET FILLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film À BRAS OUVERTS

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film ALBERT

à partir de

4.99
 
Affiche du film OSIRIS

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film BELLE DE JOUR (VERSION RESTAURÉE)

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés