A tout jamais, une histoire de Cendrillon

Bientôt disponible
Parce qu'il est impossible de plier la Joconde comme dans le film, elle est peinte sur bois!
Jeunesse - 1999 - Etats-Unis - 116 MIN - Tous publics
À la mort de son père, Danielle reste seule avec sa belle-mère et ses demi-soeurs. Lorsqu'elle rencontre par hasard le Prince du royaume, une grande histoire va naître... Mais c'était sans compter les ambitions et les manigances de sa famille...

Réalisé par

6 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Emmanuelle Spadacenta
Emmanuelle Spadacenta
CHRONIQUEUR

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, ce ne sont ni Charles Perrault, ni les frères Grimm qui ont inventé l’histoire de Cendrillon. C’est avant tout un classique de la tradition orale, vieux comme le monde. Bien sûr, les conteurs français et allemands ont aidé à démocratiser le conte, chacun à leur manière. Les deux versions, publiées respectivement en 1697 et 1812, sont différentes, varient dans leur violence et dans quelques faits narratifs. Globalement, c’est le même récit… Mais À tout jamais, une histoire de Cendrillon tient à rétablir la vérité. Le vrai destin de Cendrillon, c’est maintenant. 

19e siècle : la Reine accueille les frères Grimm dans son château. Elle tient à leur dire que leur petit conte, là, c’est du chiqué. Derrière elle, le portrait de Cendrillon. Fondu : nous voilà au 16e siècle. La petite Danielle est extatique : son père revient de voyage avec sa nouvelle femme, la Baronne de Ghent, et ses deux filles. Mais il meurt peu après laissant sa fille seule avec la belle mère et les demi-sœurs. Réduite à l’état de servante pendant des années, Danielle devient une forte tête, proche des serviteurs, pas effrayée par les tâches agricoles. Lorsqu’elle fait la connaissance du Prince Henry au sein même du château, elle se fait passer pour la Comtesse Nicole de Lancret afin d’échapper à la colère de la cour, peu friande des roturières. Le Prince est séduit, d’autant qu’il cherche une femme et puis se marier avec Drew Barrymore, ça se refuse pas... Mais la nouvelle famille de Danielle a les dents qui rayent le parquet et il est hors de question de la laisser vivre son amour alors que Marguerite de Ghent, l’ignoble aînée des sœurs, se voit déjà sur le trône. 

Bon, vous savez comment ça se termine. Mais tout l’intérêt d’À tout jamais, c’est de savoir comment Danielle, surnommée Cendrillon, va accéder au bonheur. Et si on vous dit que Leonard de Vinci et la Joconde ont joué un rôle crucial dans cette histoire d’amour, votre intérêt est piqué au vif. À tout jamais est un film de filles, oui. Mais sa manière de jouer avec l’Histoire, d’être un peu énervé quand il parle de lutte des classes ou encore son audace d’avoir éliminé toute dimension fantastique ou magique au conte, fait surtout de lui un objet extrêmement ludique. Garantie sans citrouille et sans permission de minuit.   

Contexte

Drew Barrymore

Il était une fois, de Kevin Lima, est une comédie romantique qui s'amuse avec les codes du conte de fées.

Andy Tennant

Le classique animé de Disney a posé les bases du conte de Cendrillon tel que la majorité des jeunes filles le connaissent.

LE COME BACK

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité