Bande Annonce de A TOUT JAMAIS, UNE HISTOIRE DE CENDRILLONDécouvrez la bande Annonce de A TOUT JAMAIS, UNE HISTOIRE DE CENDRILLON sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/6909/fond/6909_w_500.jpg
Andy Tennant
Angelica HustonDougray ScottDrew BarrymorePatrick GodfreyJeanne MoreauJudy ParfittMegan DoddsMelanie LynskeyTimothy WestAnna MaguireJeroen KrabbeKate LansburyLee InglebyMatyelok Gibbs

A TOUT JAMAIS, UNE HISTOIRE DE CENDRILLON

116 mn

Note de SensCritique :

5.9 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Andy Tennant.

Casting : Angelica Huston, Dougray Scott, Drew Barrymore, Patrick Godfrey, Jeanne Moreau, Judy Parfitt, Megan Dodds, Melanie Lynskey, Timothy West, Anna Maguire, Jeroen Krabbe, Kate Lansbury, Lee Ingleby. Matyelok Gibbs

Synopsis : À la mort de son père, Danielle reste seule avec sa belle-mère et ses demi-soeurs. Lorsqu'elle rencontre par hasard le Prince du royaume, une grande histoire va naître... Mais c'était sans compter les ambitions et les manigances de sa famille...

Scénario : Andy Tennant, Rick Parks, Susannah Grant.
Musique : George Fenton.
Pays : Etats-Unis d'Amérique
Tags : Jeunesse.

Film pas encore disponible

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, ce ne sont ni Charles Perrault, ni les frères Grimm qui ont inventé l’histoire de Cendrillon. C’est avant tout un classique de la tradition orale, vieux comme le monde. Bien sûr, les conteurs français et allemands ont aidé à démocratiser le conte, chacun à leur manière. Les deux versions, publiées respectivement en 1697 et 1812, sont différentes, varient dans leur violence et dans quelques faits narratifs. Globalement, c’est le même récit… Mais À tout jamais, une histoire de Cendrillon tient à rétablir la vérité. Le vrai destin de Cendrillon, c’est maintenant. 

19e siècle : la Reine accueille les frères Grimm dans son château. Elle tient à leur dire que leur petit conte, là, c’est du chiqué. Derrière elle, le portrait de Cendrillon. Fondu : nous voilà au 16e siècle. La petite Danielle est extatique : son père revient de voyage avec sa nouvelle femme, la Baronne de Ghent, et ses deux filles. Mais il meurt peu après laissant sa fille seule avec la belle mère et les demi-sœurs. Réduite à l’état de servante pendant des années, Danielle devient une forte tête, proche des serviteurs, pas effrayée par les tâches agricoles. Lorsqu’elle fait la connaissance du Prince Henry au sein même du château, elle se fait passer pour la Comtesse Nicole de Lancret afin d’échapper à la colère de la cour, peu friande des roturières. Le Prince est séduit, d’autant qu’il cherche une femme et puis se marier avec Drew Barrymore, ça se refuse pas... Mais la nouvelle famille de Danielle a les dents qui rayent le parquet et il est hors de question de la laisser vivre son amour alors que Marguerite de Ghent, l’ignoble aînée des sœurs, se voit déjà sur le trône. 

Bon, vous savez comment ça se termine. Mais tout l’intérêt d’À tout jamais, c’est de savoir comment Danielle, surnommée Cendrillon, va accéder au bonheur. Et si on vous dit que Leonard de Vinci et la Joconde ont joué un rôle crucial dans cette histoire d’amour, votre intérêt est piqué au vif. À tout jamais est un film de filles, oui. Mais sa manière de jouer avec l’Histoire, d’être un peu énervé quand il parle de lutte des classes ou encore son audace d’avoir éliminé toute dimension fantastique ou magique au conte, fait surtout de lui un objet extrêmement ludique. Garantie sans citrouille et sans permission de minuit.   

Cendrillon : un personnage dont les aventures amoureuses ont été portées une quarantaine de fois au cinéma et à la télévision… On l’a croisée où, la Cendrillon ? Dès 1899, chez George Méliès ; en 1950, dans le fameux film d’animation ultraclassique de Disney, Cendrillon ; en 1955 incarnée par Leslie Caron dans La Pantoufle de verre ; dans Once Upon A Time, la série télé qui recycle tous les contes de fées bien connus. Et dans À tout jamais, donc, sorti en 1998, sous les traits de Drew Barrymore. Vous aurez noté qu’ici, le réalisateur Andy Tennant met en scène des souliers de "verre" et non de "vair". La polémique autour de la matière de la chaussure fait rage depuis des siècles : de quoi est composée cette foutue chaussure ? De glace ou de fourrure ? C’est un débat très français puisqu’il se base sur l’homophonie des deux termes verre et vair. Honoré de Balzac avait opté pour la fourrure, mais la plupart du temps, les écrivains choisissent l’autre option, plus pratique pour décrire le supplice que vivent les jeunes femmes qui ne parviennent pas à enfiler le chausson pour séduire le prince. 

En ces années 2000 et quelques, beaucoup de productions américaines préfèrent tourner en Europe de l’Est et faire croire que leurs histoires se déroulent en France. Ça coûte effectivement moins cher. Mais les prises de vues d’À tout jamais se sont bel et bien déroulées chez nous. En Dordogne, plus précisément, où le cadre médiéval garantissait une certaine authenticité au film. Le château de Fénelon, celui de Losse et celui de Hautefort ont tous servi de décors au film, et la demeure dans laquelle vit Cendrillon, c’est en fait le château de la Roussie à Sarlat. En 1998, sortait également au cinéma L’Homme au masque de fer, avec Leonardo DiCaprio et Gérard Depardieu, un film américain qui avait lui aussi choisi de poser ses caméras en France, dans d’autres châteaux comme ceux de Fontainebleau, de Vaux-Le-Vicomte et de Pierrefonds. À l’époque, on avait sacrément la cote.

C’est rigolo de parler d’authenticité quand on parle d’À tout jamais, parce que s’il y a une chose qui paraît un peu tiré par les cheveux, c’est bien la présence de Leonard de Vinci dans toute cette histoire. Mort en 1519, l’artiste ingénieur visionnaire n’aurait jamais pu croiser Cendrillon adulte. Vous savez pourquoi ? Parce que le roman Utopia, offert à Cendrillon par son père lorsqu’elle était enfant, a été publié en 1516. On vous laisse faire le calcul, hein... En revanche, À tout jamais détourne l’une des peintures de De Vinci d’une bien jolie manière : le portrait qu’il fait de Danielle, ce gros plan légèrement incliné et de trois quarts, est un hommage à La Scapigliata (ou Tête de jeune fille en français) qu’il avait peint en 1508 et qui est encore exposé aujourd’hui à la Galerie Nationale de Parme en Italie. Les deux tableaux se ressemblent à s’y méprendre.

 

Extrait : "- Croyez vous vraiment que pour chaque homme il n’existe qu’une seule compagne idéale ? - J’en suis intimement persuadé. - Et comment peut-on être certain de la trouver ? Et si on en trouve une, est-ce que ce sera elle qui sera faite pour vous ou est-ce qu’on ...

Lire la suite
10
Klaime

Une histoire de Cendrillon originalement adaptée. Bien sûr, la mise en scène est belle, de beaux paysages, beaux costumes. Les acteurs sont tous bien campés dans leur rôle. De l'humour, des sentiments, du romantisme bref, il n'y a pas de "temps morts" ! Drew Barrymore interprête ...

Lire la suite
7
DarkParadise

Un conte de fées qui nous fait chavirer...

Ici, le réalisateur Andy Tennant (Hitch, expert en séduction), explore le conte de Cendrillon de façon tout à fait magique ! Certes, il n'y a plus de marraine la fée, de citrouille et de magie, mais ici le conte est plus réaliste et nous montre une histoire d'amour entre ...

Lire la suite
8
Steph6801
le contexte
A voir également
Affiche du film LE FACTEUR SONNE TOUJOURS 2 FOIS

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film THE DUCHESS

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film L AMOUR DE L OR

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés