ADIEU GARY

À partir de 2.99 €
Parce que le film mélange l'Ardèche (Cité Blanche du Teil) et le western, comme le précise le titre
Drame - 2009 - France - 75 MIN - VF - Tous publics
Dans la chaleur du Midi, la chronique d'une cité ouvrière vidée de ses ouvriers... Enfin, tous ne sont pas partis chercher du travail ailleurs. Par exemple, Francis est resté, pour entretenir sa machine devenue inutile et son fils Samir vient le retrouver, comme on retourne au bled. Et puis il y a la voisine Maria, et son fils José qui, tous les jours, dans ce décor de western, va attendre le retour de son père, le fameux Gary Cooper...

Réalisé par

6 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Jean-Yves Katelan
Jean-Yves Katelan
CHRONIQUEUR
Il fait chaud dans ce Midi, la rue principale est déserte... et d'ailleurs, c'est tout le village qui est désert depuis que le travail est parti. Désert comme un petit Sahara, fantôme comme un décor désaffecté de western... A la surprise des rares occupants de la cité, un nouvel habitant se pointe en quête de son père... Selectionné à la Semaine de la Critique, au festival de Cannes 2009, ce premier film de Nassim Amaouche y a obtenu le Grand Prix.

Le désabusement sied toujours aussi bien à Jean-Pierre Bacri, tout comme le rapprochement -- ou l'éloignement -- entre la France et l'Algérie. Sauf que là, les dures contraintes de la réalité sociale et multiculturelle du Sud de la France, sont transposées dans un décor étonnant de ville fantôme, façon western. Vous savez, une de ces villes où, selon la coutume, le bon en découd avec la brute au milieu de la rue principale, dans un duel de pétoires...

Et d'ailleurs, ce n'est pas un hasard. Le fils de la voisine y croit dur comme fer: son père, c'est Gary. Gary Cooper. L'acteur légendaire -- a-t-il seulement existé?, aujourd'hui on se le demande -- dont nous reparlerons après le film.
Et c'est bientôt puisque le film est court, 1h15, une autre preuve de bon goût.

FILMOTV vous recommande

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Jean-Pierre Bacri

Nassim Amaouche

KENNEDY ET MOI

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité