ADOLESCENTES LIBERTINES

Bientôt disponible
Adulte - 1981 - Allemagne - 75 MIN - interdit aux moins de 18 ans
Helga est une jeune femme pleine de contradictions. Elle se dit fidèle à son fiancé et repousse donc logiquement les avances pressantes de son patron, Monsieur Fritz. Mais, lui explique-t-elle, "être violée, c'est différent" car cela n'implique aucun consentement. Ils décident donc de simuler un viol. Helga fait semblant de partir du bureau et Monsieur Fritz, en embuscade, lui saute dessus, court après elle et la baise sur le sol, la rebaise sur le bureau, la re-rebaise encore pendant que son épouse l'appelle au téléphone. Exténué par sa secrétaire, il use alors de son godemichet.
Mais le bout de celui-ci reste fiché dans le vagin. Arrive un vigile qui explore le sexe de Helga avec sa lampe-torche et extirpe le bout du godemichet avant d'y introduire son membre. Survient aussi la femme de ménage qui part consoler Monsieur Fritz, enfin ragaillardi, dans la salle de bains. Ils sont rejoints par Helga et le vigile. Les deux hommes rivalisent d'exploits sexuels. Surgit enfin l'épouse qui... s'évanouit.
Ranimée par le vigile, elle se venge en s'enfermant avec lui. Helga est donc virée, nous explique une voix off qui sert de transition avec une deuxième partie qui démontre, s'il en était encore besoin, l'exubérance du tempérament sexuel de Helga, désormais serveuse dans un bar-bowling. Elle y épuise le propriétaire dans toutes les poses et saute sur les mâles d'un groupe de six étudiants venus jouer au bowling. La partie dégénère en orgie générale. Préférant garder Helga pour lui, le patron préfère alors envoyer aux étudiants une autre serveuse. Celle-ci fait un strip-tease sur la piste et enflamme les trois garçons qui se ruent sur elle.

Réalisé par

Pas encore disponible
1MNavant
2MNaprès
Christophe Bier
Christophe Bier
CHRONIQUEUR

Chef opérateur dans les années 70 de nombreux films érotiques allemands tels que Filles et sex machine, Les Dragueuses et Les minettes font la queue, producteur-réalisateur comblé de la série de Josefine Mutzenbacher, Gunter Otto a aussi commis jusqu’au début des années 90 de nombreux pornos sans prétentions, rapidement troussés dans une bonne humeur potache.
Adolescentes libertines, tourné en 1980, est de ceux-là. Ne s’embarrassant guère de vraisemblances, il piétine allégrement les bases de la psychologie pour déclencher des scènes pornographiques au moindre prétexte. Sans autre souci de continuité, le film semble d’ailleurs juxtaposer deux épisodes bien distincts, relié par le miracle d’une voix off providentielle.
Le point commun est une actrice dont il est bien dommage d’ignorer le nom tant elle est prodigieuse. En secrétaire puis en serveuse, la prénommée Helga témoigne d’un appétit vorace qui transcende le film. A la sortie vidéo française, sous le titre plus approprié de Régale-moi comme une brute, un critique avait écrit : « la splendide brune au tempérament de feu et à l’irrésistible croupe passe difficilement inaperçue tant elle joue avec une incroyable conviction chaque scène hard. » Plus de trente ans après, l’appréciation sonne toujours aussi juste. Helga fait preuve d’un entrain et d’un naturel qu’on trouve difficilement dans la pornographie formatée des années 2000.

Tags

Contexte

Sepp Gneissl

Gunter Otto

LAISSEZ FAIRE VOS FESSES

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité

Pas si éloigné