ADORABLES

À partir de 4.99 € | -50% avec le Pass Illimité
L'ex-avocate Solange Cicurel transforme pour son deuxième film la crise d'adolescence en un procès permanent où tous les coups sont permis
Comédie - 2020 - Belgique|France - 87 MIN - VF - HD - Tous publics
Emma, psychologue, est persuadée d'être une mère formidable pour sa fille, Lila, quelle a éduque avec bienveillance. Par ailleurs, Emma entretient dexcellentes relations avec son ex-mari Victor, le père de Lila. Mais leur fille devient une ado de 14 ans qui veut sortir en boîte de nuit. Emma refuse et c'est le début d'une spirale infernale...
4.6 / 10
4.6 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Laurent Delmas
Laurent Delmas
CHRONIQUEUR

Emma et Victor sont les parents de Lila. Alors qu’elle fête ses 14, la jeune fille commence sa crise d’adolescence et passe du statut d’enfant parfaite à l’état d’ado insupportable. Le père de famille tente d’apaiser les inévitables tensions entre mère et fille, mais la guerre entre elles deux est bel et bien déclarée. Tous les coups sont alors permis, le temps des adorables est dépassé… Tel est le point de départ du film Adorables écrit et réalisé par la cinéaste belge Solange Cicurel dont c’est le second long métrage, après Faut pas lui dire, sorti en 2017. 

A l’origine du film Adorables, il y a les interrogations d’une mère sur le devenir de ses relations avec sa petite fille de douze ans quand cette dernière entrera dans l’adolescence et ses tourments. Autrement dit, la réalisatrice Solange Cicurel est partie de son propre vécu et de ses propres angoisses et interrogations pour bâtir le scénario de son film. Elle s’est ainsi projetée dans un avenir possible pour elle et sa fille en inventant les personnages joués à l’écran par Elsa Zylberstein et la jeune Ioni Matos, laissant à Lucien Jean-Baptiste le rôle périlleux du père séparé.

 

De fait, Solange Cicurel a choisi de faire de la mère de Lila une mère de famille séparée, car, dit-elle, « c’est aujourd’hui le cas de nombreuses femmes qui se retrouvent seules pour élever leurs enfants et gérer leur carrière en même temps. I revient alors au père de famille de jouer un rôle de modérateur, celui qui essaie, comme on va le voir, de calmer le jeu autant qu’il est possible entre son ex-femme avec laquelle il est resté en bons termes et sa fille qu’il adore évidemment.

 

 
Dans le même genre vous pouvez trouver LA FAMILLE WOLBERG (Pour son premier long métrage, Axelle Ropert, comme Solange Cicurel, arpente les terres des relations familiales.) ou encore NON MA FILLE, TU N'IRAS PANS DANSER (Même après l'adolescence, les relations mère-fille ne sont jamais simples, comme le montre avec brio Christophe Honoré dans ce film où Chiara Mastroianni joue la fille de Marie-Christine Barrault).

Réalisé par

Même casting

Pas si éloigné