ALBERTO EXPRESS

Bientôt disponible
Parce que le film de train est un genre aux prolongements parfois inattendus
Comédie - 1990 - France - 90 MIN - Tous publics
Alors que Juliette son épouse est sur le point d'accoucher, Alberto, un jeune Italien installé en France, se réveille en sursaut au beau milieu de la nuit pour se souvenir du serment qu'il a prêté à son père. En effet, comme le veut la tradition familiale le fils, quands il devient père à son tour, doit rembourser à son géniteur tout l'argent dépensé pour lui depuis sa venue au monde. Alberto n'aura qu'une nuit, le temps d'un trajet ferroviaire entre Paris et Rome, pour trouver le moyen de tenir sa promesse...

Réalisé par

6.3 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Laurent Delmas
Laurent Delmas
CHRONIQUEUR

C’est une drôle de tradition familiale qui prévaut dans la famille Capuano de Rome que met en scène le cinéaste Arthur Joffé pour son film Alberto express. Le père réclame à son fils quand il est devenu père à son tour le remboursement intégral des sommes qu’il a dépensées depuis sa naissance pour son éducation. Dans le cas d’Alberto, incarné ici par Sergio Castellito, cette dette filiale s'élève à plus de trente millions de lires ! Mais que faire quand, à la veille de la naissance de son fils, on est chômeur et sans le sou. Il faudra le temps d’un voyage en train entre Paris et Rome pour trouver les moyens de ne pas perdre la face...

Tel est l’argument pour le moins farfelu imaginé part Arthur Joffé et ses coscénaristes Jean-Louis Benoit et Christian Billette. S’ensuit un voyage ferroviaire aussi épique qu’initiatique. Alberto doit en effet grandir et régler ses comptes avec son enfance au propre comme au figuré. C’est Nino Manfredi qui joue le rôle du père d’Alberto. Un choix qui résonne comme un double hommage à la grande comédie italienne, celle où  se côtoyaient problèmes sociaux et parcours intime. Non seulement, Manfredi en fut l’un des plus grands interprètes aux côtés de Gassmann et de Sordi notamment, mais il jouait le rôle principal d’une comédie intitulée Café Express et dans laquelle il vend des cafés dans un train en essayant de réunir la somme nécessaire pour payer l’opération chirurgicale dont son jeune fils a impérativement besoin. Attention à la fermeture des portes…

Contexte

Arthur Joffé

36 VUES DU PIC SAINT LOUP

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité