Bande Annonce de ALEXANDRADécouvrez la bande Annonce de ALEXANDRA sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/8214/fond/8214_w_500.jpg
Alexandre Sokourov
Galina VishhnevskayaRaisa GichaevaVasily ShevtsovAleksei NejmyshevAlexander KladkoAndrei BogdanovEvgeni TkachukRustam Shahgireev

ALEXANDRA

91 mn

Note de SensCritique :

6.5 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Alexandre Sokourov.

Casting : Galina Vishhnevskaya, Raisa Gichaeva, Vasily Shevtsov, Aleksei Nejmyshev, Alexander Kladko, Andrei Bogdanov, Evgeni Tkachuk. Rustam Shahgireev

Synopsis : Une grand-mère va rendre visite à son petit-fils soldat, sur le front russe en Tchétchénie. Dans le camp supposé vainqueur, elle ne perçoit que désolation et gâchis parmi la jeunesse sacrifiée...

Scénario : Alexandre Sokourov.
Musique : Andrei Sigle.
Pays : France | Russie
Tags : Carte postale de Russie.

à partir de

9.99
Inclus danspassillimite
voir ce film

Si vous ne connaissez pas encore l’univers du cinéaste russe Alexandre Sokourov, ce film représente la meilleure entrée en matière possible. Sokourov est né avec un esprit libre dans un pays qui lui ne l’est toujours pas. Il a beau être le fils d’un ancien officier soviétique, en tant que cinéaste il a régulièrement été identifié chez lui comme un artiste adversaire du régime.

La description des liens familiaux hante nombre de ses réalisations, c’est le cas de Mère et fils (1997) et de Père et fils, son pendant, réalisé six ans plus tard.  Autre sujet de prédilection, les totalitarismes : Sokourov y a consacré une trilogie composé de Moloch centré sur Adolphe Hitler (1999), Taurus (sur la figure de Lénine, 2001) et enfin Le Soleil sur l’empereur Hiro Hito (2005).

Alexandra a la particularité de naviguer entre ces deux centres d’intérêt, puisqu’il dessine le portrait d’une grand-mère qui décide d’aller rendre visite à son petit-fils sur le front russe de Tchétchénie.  Pour autant, il ne s’agit pas d’un film de guerre, mais plutôt d’un film d’amour et de paix, à la forme contemplative et au propos souvent réduit à ce que nous transmettent les images. Présenté à Cannes en 2007 l’année de 4 mois 3 semaines et de 2 jours de Cristian Mungiu, il aurait fait une Palme d’or de toute beauté.

Tourné dans les environs de Grozny en Tchétchénie, Alexandra permettait une nouvelle fois à Alexandre Sokourov de donner libre cours à son goût du travail formel. Aux dominantes vertes utilisées dans Moloch, succèdent ici des teintes ocre-jaune pour dire un pays désolé, solarisé, laminé par l’action des pathétiques vainqueurs en uniforme de camouflage. Ils sont pourtant transparents ces petits soldats, comme vidés. Des morts-vivants dans les yeux de cette grand-mère, dont le regard essaie d’agir parfois comme un baume, comme un pansement, comme un pardon.

On pense soudaine à Prévert et à ce vers de son poème le plus populaire, "Barbara : Quelle connerie la guerre !"  Et la force de Sokourov réside dans la bienveillance dont il fait preuve en nous conduisant parmi ces troufions dont on a sacrifié la jeunesse au nom de la raison d’Etat. Leur vraie guerre à eux est intérieure, intime et vraisemblablement sans espoir.

Dans le rôle titre, Galina Vishnevskaya dégage une force tranquille inouïe. Artiste lyrique, elle fut l’épouse de Mstislav Rostropovitch et avec lui une résistante à la dictature de Leonid Brejnev ce qui lui valut d’être chassée d’URSS. Elle se produisit au plus haut niveau jusqu’en 1982 où elle fit alors ses adieux à l’Opéra de Paris. Sa rencontre avec Sokourov avait eu lieu en 2005, durant le tournage du documentaire que le cinéaste avait consacré au couple qu’elle formait avec le violoncelliste. Au moment du tournage, elle était âgée de 81 ans. Mais l’énergie et la foi qu’elle dégage à l’écran sont celles d’une débutante. «Dos Vidania» les amis ! 

La machine infernale

Fasciné par le conflit à l’échelle de l’Histoire comme de l’individu qui la forge, Sokourov est cet artiste dont l’œuvre oscille constamment entre les regrets d’un passé déjà oublié et cet espoir d’un futur envisageable par un art salvateur. A ce titre le film ...

Lire la suite
7
Chaosmos

Le cinéma russe à travers les époques m'a toujours intéressé. Allez savoir pourquoi. D'Eisenstein en passant par le génie Tarkovski ou l'incroyable Klimov, je m'attaque désormais à un contemporain de ce cinéma. D'autant que Sokourov parvient à mélanger des genres que ...

Lire la suite
7
batman1985

Une oeuvre très forte magnifiquement réalisé

"Alexandra" ou comment montrer les méfaits et les atrocités de la guerre sans filmer une scène de combat. Le grand Tarkovski avait désigné, avant sa mort, Sokourov comme son digne successeur, et c'est vrai qu'au niveau de la réalisation ce n'est pas du tout usurpé, malheureusement ...

Lire la suite
9
E_Doq
 
le contexte
A voir également
Affiche du film COUNTDOWN
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film L AMIRAL
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film PORTRAIT AU CRÉPUSCULE
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film L ÎLE
Inclus danspassillimite
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film THE CIRCLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film MISSION PAYS BASQUE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film BLEEDER

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film HANGMAN

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film MOI, MOCHE ET MÉCHANT 3

à partir de

4.99
 
Affiche du film LA LA LAND

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés