ALLEZ FRANCE !

À partir de 2.99 €
Comédie - 1964 - France|Royaume-Uni - 89 MIN - VF - Tous publics
Alors que sa fiancée, qu’il doit épouser dans deux jours, le croit à Bordeaux, Henri est parti à Londres avec ses amis  pour soutenir l’équipe de France de rugby au stade de Twickenham.

Réalisé par

5.5 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Christophe Bier
Christophe Bier
CHRONIQUEUR
En 1961, La Belle Américaine de Robert Dhéry et Pierre Tchernia montrait comment l’intrusion d’une luxueuse décapotable américaine semait la zizanie dans la vie d’un ouvrier français. Trois ans plus tard, avec Allez France, les deux compères renversent le principe et l’anglicisent. C’est l’irruption bruyante et désordonnée d’un car de supporters français à Londres qui provoque des gags en cascades. Perdu dans les rues londoniennes, en tenue de policeman, dans l’incapacité d’ouvrir la bouche en raison d’une opération dentaire, Robert Dhéry enchaîne les quiproquos et sème le trouble.

Ce simple postulat permet à l’auteur des Branquignols d’exprimer toute sa veine burlesque, son ironie souvent mordante, ce souci du détail et de l’observation qui caractérisent son œuvre depuis Branquignol en 1949. Avec Jacques Tati et Pierre Etaix, il est l’un des trop rares représentants d’un burlesque français. Lunaire comme Harry Langdon, impassible comme Buster Keaton, il crée ici un personnage de héros malgré lui qui souligne le ridicule du monde qui s’agite autour de lui.

Satiriste sympathique, il dénonce gentiment le chauvinisme et le comportement sans gêne des supporters français, l’avidité publicitaire des stars de cinéma, la bêtise policière et croque en quelques plans les travers d’une multitude de seconds rôles. Pour cela, il s’entoure de quelques Branquignols de la première heure, tous remarquables dans la composition, comme sa compagne Colette Brosset, Jacques Legras dans un double-rôle, Pierre Olaf, Raymond Bussières et Jean Carmet. De ses sept comédies, Allez France est sans aucun doute la plus achevée, construite dans un rythme échevelé et traversée de gags inattendus ou absurdes.

FILMOTV vous recommande

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Robert Dhéry

AH LES BELLES BACCHANTES

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité