AMERICAN GANGSTER

À partir de 2.99 €
Parce que Denzel Washington en parrain noir de Harlem y affronte Russell Crowe en flic tenace.
Policier / Suspense - 2007 - Etats-Unis d'Amérique - 150 MIN - VM - HD - Tous publics
A la fin des années soixante, en pleine guerre du Vietnam. A New York, la criminalité bat des records et Harlem le quartier noir est sous le contrôle d'un parrain aussi implacable que généreux avec les siens. Quand il meurt c'est son chauffeur et confident Frank Lucas qui, discrètement et avec l'aide de sa famille, reprend les affaires. Il révolutionne le marché de l'héroïne en allant...

Réalisé par

7.1 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Denis Parent
Denis Parent
CHRONIQUEUR

C’est l’histoire des grandeurs et disgrâces, d’un voyou et d’un homme d’affaire avisé. American gangster sorti en 2007, signé de l’anglais Ridley Scott est une grande œuvre classique, à l’ancienne, une des plus récentes dans la généalogie ambiguë des films de parrains.

Denzel Washington joue à merveille la schizophrénie de l’homme de la rue devenu milliardaire et se croyant businessman, bon père et gentil époux, à la fois raffiné et sanguinaire. Face à lui, roué et tenace, Russell Crowe est le flic qui veut le faire tomber.

New York, les seventies, les énormes chrysler et les cols pelle à tarte, la musique soul, les réminiscences de la blaxsploitation et aussi l’histoire d’un quartier noir et junkie, redevenu depuis un lieu presque pacifique: Harlem. Let’s go.

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

"L'amérique est née dans la rue" disait le slogan du film. C'est en effet une évocation très rude de l'affrontement des voyous irlandais et anglos dans les rues d'une ville qui n'est pas encore la mégalopole du XXème siècle.

Ridley Scott

Un sommet du genre: l'opposition tant attendue entre Robert de Niro le gangster cérébral et Al Pacino en flic hyperactif. Opposition de style, de caractère et de tempérament.

TRAINING DAY DE ANTOINE FUQUA (2001)

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS