AMSTERDAMNED

Bientôt disponible
Pour que les plus de 12 ans puissent visiter de chez eux Amsterdam de façon singulière. Et en sécurité!
Fantastique / Horreur - 1988 - Pays-Bas - 100 MIN - interdit aux moins de 12 ans
Un mystérieux serial killer choisit ses victimes au hasard dans Amsterdam et reste insaisissable car il ne circule que sous l'eau tout au long des canaux qui sillonnent la ville.

Réalisé par

5.6 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Didier Philippe-Gérard
Didier Philippe-Gérard
CHRONIQUEUR

En 1983 Dick Maas, jeune réalisateur hollandais, attire l’attention des cinéphiles et des amateurs de frissons en proposant L’ascenseur, petit film d’angoisse particulièrement bien ficelé où un ascenseur hanté sème la terreur dans un immeuble. En 1988, il écrit et réalise Amsterdamned qui vient conforter cette première bonne impression. Le principe est tout simple : Un serial killer sème la terreur dans Amsterdam en assassinant au hasard des victimes qui s’aventurent la nuit dans les coins sombres et isolés de la capitale des Pays-Bas. Le tueur est insaisissable car il ne se déplace que sous l’eau des canaux qui sillonnent la ville. Ce Jack l’éventreur amphibie est-il doué de pouvoirs surhumains ? Comment faire pour le coincer avant qu’il ne commette d’autres crimes atroces ? Ce sont les questions que la police va devoir résoudre.
Citant aussi bien le Don Siegel de Dirty Harry, le Richard Fleischer de L’étrangleur de Boston et même le Steven Spielberg des Dents de la mer, Dick Maas nous donne à voir un petit polar d’angoisse, malin et haletant, et nous fait découvrir une Amsterdam comme on ne l’avait jamais vue lors d’une poursuite, en hors bord sur les canaux, à faire pâlir d’envie les producteurs de James Bond.

Contexte

Un grand requin blanc, prédateur aux attaques foudroyantes et mortelles, sème la panique sur l'île d'Amity, sur la côte est des Etats Unis.

Dick Maas

Un tueur insaisissable sème la terreur dans une grande ville et ridiculise la police qui ne parvient pas à l'identifier et à l'arrêter.

L'ASCENSEUR (1983- DICK MAAS)

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité