ANGÈLE À LA CASSE

Parce que le film a été tourné à Rochefort, comme Jacques Demy jadis
Drame - 2019 - France - 29 MIN - VF - Tous publics

Schéma classique : deux solitudes, deux êtres en deuil se rencontrent et la tristesse de l’un va trouver un écho dans celle de l’autre, dans la réfraction improbable d’une relation père/fille interrompue, dans les deux cas, bien trop tôt. Il faut toute la grâce des acteurs pour renouveler ce genre de postulat, que Pauline Parigot et le trop rare Antoine Chappey hissent ici à un...

6.5 / 10
6.5 / 10
1 min avant1 min avant
Les avis surSens Critique
Stéphane Kahn
Stéphane Kahn
CHRONIQUEUR

Schéma classique : deux solitudes, deux êtres en deuil se rencontrent et la tristesse de l’un va trouver un écho dans celle de l’autre, dans la réfraction improbable d’une relation père/fille interrompue, dans les deux cas, bien trop tôt. Il faut toute la grâce des acteurs pour renouveler ce genre de postulat, que Pauline Parigot et le trop rare Antoine Chappey hissent ici à un niveau d’émotion latente assez vertigineux. Un drame délicat et sensible que l’on retrouva dans pas mal de festivals en 2019.

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Antoine Chappey

Parce que David Cronenberg transforme les carcasses de voitures en objets érotiques. Ce film sulfureux est l'adaptation d'un roman de J. G. Ballard qui l'est tout autant.

Matthieu Chatellier

Parce que court métrage allemand suit une jeune femme qui travaille dans un cimetière. Un lieu inattendu, mais qui se révèle moins déprimant que prévu.

LA LETTRE