ANGÉLIQUE, MARQUISE DES ANGES

1964
112 mn
Inclus dans l’abonnement

1964
112 mn
Parce que ce 1er volet fut aussi le plus gros succès en salles (3 millions d'entrées)
A peine sortie du couvent, la belle et jeune Angélique de Sancé doit épouser, selon le souhait de son père impécunieux, Joffrey de Peyrac, un gentilhomme balafré, riche et boiteux. Angélique finit pourtant par se passionner pour ce mari captivant et fort. Hélas, le jeune Louis XIV est jaloux de Joffrey...
Inclus dans l’abonnement
Drame
Allemagne | France | Italie
Tous publics
VF - HD

1 min avant
2 min après
Les avis sens critique
Les + de filmo

Dans les années 1960, le cinéma populaire français d’aventures historiques fut dominé par Michèle Mercier, Angélique marquise des anges d’un feuilleton en cinq films d’aventures historiques, inspirés d’un succès de librairie écrit par Anne et Serge Golon. Avec ce premier film, tourné en 1964, nous sommes au cœur de la France de Louis XIV, des intrigues de cour et de la fronde. Le duc de Condé veut empoisonner le roi, des brigands de grands chemins pillent les provinces, l’Inquisition sévit.

Dans cette fournaise de péripéties, une jeune femme de petite noblesse se débat, Angélique de Sancé de Monteloup, que son père marie au riche comte Joffrey de Peyrac, surnommé le Bancal en raison de sa jambe boiteuse, et affublé d’une hideuse balafre. Il parviendra à séduire Angélique par son amour sincère, mais le scénario s’emploie forcément à les séparer. Angélique se révèle une femme amoureuse mais au tempérament déterminé, dans l’esprit du cinéma des années 1960 qui découvre la puissance érotique des héroïnes de caractère.

Brigitte Bardot, Catherine Deneuve, Jane Fonda furent pressenties ; Marina Vlady renonça en raison d’un autre tournage. Michèle Mercier emporte la mise, démontrant dans des essais houleux qu’elle juge exécrables un caractère aussi trempé que celui d’Angélique. Robert Hossein apporte tout le mystère tourmenté qui sied au tragique comte de Peyrac. Bernard Borderie, spécialiste du film d’action, est aux commandes. Coproduit par la France, l’Allemagne et l’Italie, tourné entre les studios de Billancourt et ceux de Cinecittà, les moyens sont déployés pour une grande fresque en Dyaliscope, riche en chevauchées, en combats, en figuration et en perruques. Le succès fut éclatant.

 
Dans le même genre vous pouvez trouver SISSI IMPÉRATRICE (Parce que Sissi, impératrice d'Autriche, est comme Angélique une grande héroïne historique, et la reine des rediffusions télévisées.) ou encore ANGÉLIQUE (Parce qu'Angélique est revenue sur les écrans en 2013. Nora Arnezeder et Gérard Lanvin remplacent Michèle Mercier et Robert Hossein.).

FilmoTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné