ANNA OZ

Bientôt disponible
Parce que le"Oz" du titre renvoie au magicien, pas à la prison ni à la série bien sûr
Fantastique / Horreur - 1996 - France - 98 MIN - Tous publics
Il était une fois Anna Oz, sa vie, ses rêves surtout. Que ses yeux se ferment et elle habite Venise avec Marcello, un voleur de tableaux qui l'intrigue. Le jour, Anna n'est qu'une Parisienne que ses rêves de plus en plus stressants hantent, sous l'influence morbide de son double vénitien... Un jour, elle est témoin d'un meurtre...

Réalisé par

5.5 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Carlos Gómez
Carlos Gómez
CHRONIQUEUR

Eric Rochant est un cinéaste éclectique. Depuis toujours. Avant Anna Oz, une histoire aux confins du genre fantastique, il avait signé Un monde sans pitié, qui reste un modèle de comédie romantique au contour social, puis Les patriotes, un film d’espionnage.  Anna Oz répond à son envie, de “signer des histoires qui puissent émouvoir”, ainsi qu’il l’avait déclaré dans sa lettre de motivation d’entrée à l’IDHEC. Eric Rochant y avait pour camarades de promotion Noémie Lvovsky, Pascale Ferran, Arnaud Desplechin ou Philippe Le Guay. 

Anna Oz naît de sa rencontre avec Gérard Brach, un des scénaristes les plus respectés de notre cinéma. Entre 1960 et 1985, Brach fut l’auteur de Répulsion et de Cul de sac pour Roman Polanski, mais aussi celui de Jean-Jacques Annaud pour L’amant, L’ours ou encore Le nom de la rose. Pour Claude Berri, Gérard Brach signa Manon des Sources et Jean de Florette, d’après l’univers de Marcel Pagnol. 

Cinéaste en prise avec le monde qui l’entoure, Eric Rochant faisait pour la première fois l’impasse sur le réel. Pas de sous-texte politique ici, mais juste l’envie de filmer ses rêves, dans ce qu’ils peuvent avoir de plus inquiétant et de malsain. Et de plus sensuel aussi. Face à sa caméra, Charlotte Gainsbourg se dédoublait et donnait un nouvel élan une carrière démarrée à l’enfance.

Le contexte

Nicolas Roeg avait aussi choisi Venise pour dérouler le fil de son étrange histoire où les personnages sont sujets à des visions.

Eric Rochant

Darren Aronovski y raconte aussi l'histoire d'une femme à la personnalité double, livrée à ses pulsions les plus sombres.

ANTECHRIST

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS