Another Day in Paradise

Bientôt disponible
Drame - 1999 - Etats-Unis - 100 MIN - interdit aux moins de 16 ans
Alors qu’il forçait un distributeur de boissons, Bobbie un jeune drogué est surpris par un vigile. Il le blesse mortellement dans la lutte qui s’ensuit et lui-même rentre mal en point chez sa petite amie Rosie. Cette dernière fait appel à « Oncle » Mel, un vrai truand, pour soigner son homme. Très vite, Mel se prend d’amitié pour Bobbie et il invite le jeune couple à un périple criminel qu’il entame avec sa compagne Sid. Mel et Sid entretiennent presque une relation parentale avec le jeune couple, les initiant par ailleurs à la fête et à des coups de plus en plus risqués. Une opération de vente de drogue à des dealers tourne mal. Rosie perd le bébé qu’elle attendait ; Mel et Bobbie blessés doivent se mettre au vert.

Réalisé par

6.7 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Philippe Rouyer
Philippe Rouyer
CHRONIQUEUR

Après Kids, révélation du festival de Cannes 1995, Another Day in Paradise, Grand Prix du festival du film policier de Cognac en 1999, est le deuxième long métrage de Larry Clark. Clark s’est d’abord fait connaître comme photographe. En 1971, son premier album, intitulé du nom de sa ville Tulsa, a choqué par sa vision crue des jeunes délinquants s’adonnant au sexe et à la drogue dans les années 60. Ont suivi Teenage Lust qui traitait du même sujet sur la période 1972-1983, puis bien d’autres recueils. Larry Clark n’a jamais abandonné son métier de photographe tout en continuant à tourner des films comme Ken Park (2002) et Wassup Rockers (2005).

Le scénario d’Another Day in Paradise est adapté du roman qu’Eddie Little a écrit après être sorti de prison. Larry Clark était d’autant plus intéressé par le sujet qu’il avoue avoir été lui-même drogué et délinquant dans sa jeunesse. « J’ai eu beaucoup de petites amies qui étaient des prostituées et qui me fournissaient en drogue, ajoute-t-il. » James Woods a été d’emblée emballé par le projet. Au départ, Larry Clark n’avait pas pensé à lui car son personnage avait dix ans de moins. Mais face à l’enthousiasme du comédien, le cinéaste a retouché son scénario. C’est après avoir engagé Woods qu’il a pensé à Melanie Griffith qui a accepté ce contre-emploi qui lui permet de dévoiler ses talents de comédienne. Pour le couple de jeunes, Natascha Gregson-Wagner, qui est dans la vie la fille de Natalie Wood, s’était déjà fait remarquer dans Lost Highway de Danid Lynch. Quant à Vincent Kartheiser, il trouve là son premier rôle d’adulte après avoir joué enfant dans de nombreux films comme L’Indien du placard.

Contexte

James Woods

Larry Clark

VIDEODROME

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité

Disponible sur





Paiement sécurisé
Mode de paiement
Partenaires

Avec le service d'abonnement VOD FilmoTV, voir vos films à domicile c'est tous les jours et à petit prix ! FilmoTV, un système multi-écrans : PC classique, application système Android, iOS et tablettes, service dédié au câble, télévisions sur Internet, choisissez votre support préféré ! Découvrez vos films de guerre par abonnement VOD illimité ou de vos films de parodie à regarder en téléchargement légal. Pour cela consultez les espaces mode d'emploi et comment s'abonner.