ANTHROPOCÈNE : L'ÉPOQUE HUMAINE

À partir de 4.99 € | -50% avec le Pass Illimité (sous conditions)
Ce documentaire qui a nécessité plus de trois ans de prises de vues a conduit l'équipe à filmer dans une vingtaine de pays pour témoigner des modifications durables apportées par l'homme à l'environnement.
Documentaire - 2018 - Canada - 83 MIN - VM - HD - Tous publics
Après notamment le Pléistocène et l'Holocène, la Terre est entrée dans l'Anthropocène, terme qui caractérise selon des scientifiques l'ère géologique durant laquelle l'Homme et ses activités ont une incidence majeure sur les écosystèmes de la planète. Au point de la modifier en profondeur et de façon peut-être irréversible.
6.5 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Jacques Lévy
Jacques Lévy
CHRONIQUEUR

Les premières images d’Anthropocène, l’époque humaine sont saisissantes. Elles montrent un brasier intense où peu à peu on distingue quelques formes sous les flammes. On apprendra que les défenses d’éléphants que l’on a vues se consumer ont appartenu à quelque 10 000 éléphants et que le gouvernement kenyan a décidé de détruire tout cet ivoire braconné pour mettre fin à un gigantesque massacre.

L’homme ne détruit pas que des espèces animales à grande échelle. Son impact sur la nature d’une façon plus générale atteint des dimensions inégalées à l’échelle de l’histoire de la planète. C’est le sens du terme « anthroposcène ». Selon certains scientifiques nous sommes sortis de l’holocène pour entrer dans une ère où les transformations qui affectent la Terre sont désormais l’oeuvre des êtres humains.

D’une mine allemande à ciel ouvert qui emploie les plus grands excavateurs du monde au désert chilien d’Atacama en passant par les carrières italiennes de Carrare ou encore l’immense décharge d’ordures de Dandora au Kenya, Anthropocène, l’époque humaine invite à explorer des sites hors du commun. Des sites où l’empreinte de l’homme sur l’environnement donne le vertige.

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Premier documentaire de la trilogie réalisée par Jennifer Baichwal, Edward Burtynsky et Nicolas de Pencier et dont Anthroposcène constitue le troisième volet

Jennifer Baichwal

Un constat des dommages causés à l'environnement par les déchets à travers le monde

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS