Bande Annonce de APHRODITEDécouvrez la bande Annonce de APHRODITE sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/5094/fond/5094_w_500.jpg
Robert Fuest
Catherine JourdanHorst BuchholzValérie KapriskyCapucineDaniel BerettaDelia BoccardoYves MassardMonica NickelNicole NordenPaolo Baroni

APHRODITE

92 mn

Note de SensCritique :

/ 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Robert Fuest.

Casting : Catherine Jourdan, Horst Buchholz, Valérie Kaprisky, Capucine, Daniel Beretta, Delia Boccardo, Yves Massard, Monica Nickel, Nicole Norden. Paolo Baroni

Synopsis : Afin de s'emparer de documents militaires importants à la veille de la Grande Guerre, un riche marchand d'armes organise chez son hôte une mise en scène où tous les convives vont, trois jours durant, se déguiser comme dans le Grèce antique et rendre hommage à Aphrodite, déesse de la beauté et de l'amour. Pendant que les invités se livrent aux délices des bacchanales antiques, Pauline, ravissante complice du marchand de canons est chargée de découvrir où se cachent les précieux documents.

Scénario : Jean Ardy, John Melson.
Musique : Jean-Pierre Stora.
Pays : France
Tags : Érotique, Films d'action aventure d'espionnage, Dans les iles, De belles plantes, Interdits aux moins de 16 ans.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

A la veille de la guerre 14/18 un richissime marchand d’armes intrigue pour connaître des secrets militaires qui lui permettront de vendre ses canons au plus offrant dès que la guerre éclatera. C’est sur cette trame un brin classique que vient se greffer l’idée du film.

L’action se situe dans une île méditerranéenne où le yacht du marchand d’armes en question vient d’accoster. Harry Laird, c’est son nom, propose à son hôte, le comte Orloff, un érotomane distingué, de mettre en scène durant trois jours le mythe d’Aphrodite en s’inspirant du livre de Pierre Louÿs. Aphrodite, la déesse de l’amour et de la beauté, vénérée entre toutes au Panthéon dans la mythologie grecque.

Une ribambelle de ravissantes jeunes femmes de la haute société va se prêter aux différents jeux de l’amour : l’exhibitionnisme, le saphisme, le triolisme et autres bacchanales sont au menu de cette évocation antique. Pendant ce temps, Harry Laird a convaincu la jeune Pauline de trouver les documents qu’il convoite chez leur hôte. Pauline, c’est la délicieuse et fascinante Valérie Kaprisky dans son premier rôle important. Elle y est remarquable dans ce film érotique qui décline avec délices les perversions raffinées de l’aristocratie du début du 20ème siècle.

Sans douter un seul instant du talent du réalisateur de L’abominable docteur Phibes, Aphrodite est une parenthèse commerciale dans la carrière de Robert Fuest, estimable tâcheron britannique à qui l’on doit certain des épisodes les plus réjouissants de Chapeau melon et bottes de cuir à la meilleure époque, entre 1961 et 1969.

Avouons que l’intérêt majeur d’Aphrodite réside dans le casting féminin et plus particulièrement Valérie Kaprisky que l’on découvre à cette occasion dans un rôle de premier plan. Née à Neuilly en 1962, elle fait des apparitions sous vrai nom, Valérie Chérès, dans des films comme Le jour se lève et les conneries commencent de Claude Mulot en 1981 ou Les hommes préfèrent les grosses de Jean-Marie Poiré la même année. C’est dans Aphrodite qu’elle prend le nom de jeune fille de sa mère et devient Valérie Kaprisky. Sa plastique irréprochable et sa sensualité à fleur de peau séduisent Jim Mc Bride qui la caste aux côtés de Richard Gere pour A bout de souffle made in USA en 1983. Mais c’est dans La femme publique d’Andrzej Zulawski en 1984 qu’elle éclate dans toute sa beauté et qu’elle est révélée aux cinéphiles pour qui elle représente sans nul doute la plus belle chute de reins du cinéma français des années 80. S’ensuit L’année des méduses de Christopher Frank où elle incarne la rivale de Caroline Cellier, sa propre mère dans le film, pour les beaux yeux de Bernard Giraudeau puis La gitane de Philippe de Broca en 1986 où elle fait craquer Claude Brasseur qui ne résiste pas à son charme. En 1988 elle opère un virage dans sa carrière en choisissant des rôles plus ambitieux, reposant moins systématiquement  sur son avantageuse anatomie.

Elle donne alors la réplique à Anthony Quinn dans Stradivari de Giacomo Battiato. Elle est dirigée la même année par José Giovanni dans Mon ami le traître où, dans l’immédiate après-guerre, elle intrigue auprès d’André Dussollier pour sauver la tête de son petit ami incarné par Thierry Frémont. On la retrouve aux côtés de Stacy Keach en 1991 dans Milena de Véra Belmont où son personnage de journaliste entretient une correspondance avec Franz Kafka. Le cinéma la délaissant un peu  elle se tourne alors vers la télévision qui lui offre des rôles intéressants dans différents téléfilms et séries.

le contexte
  • Egalement interprété par
    Valérie Kaprisky
  • Pas si éloigné
    Comme pour Aphrodite, le film de Georges Lautner a été tourné en grande partie à Roquebrune-Cap Martin dont les environs et les paysages rappellent les îles grecques.
  • Egalement realisé par
    Robert Fuest
  • Dans le même genre
    Tinto Brass et Bob Guccione, son producteur, revisitent l'Antiquité, romaine cette-fois-ci, pour nous donner à voir des scènes érotiques et des orgies en tous genres.
A voir également
Affiche du film L EDEN ET APRES (VERSION RESTAURÉE)
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film N A PRIS LES DES (VERSION RESTAURÉE)
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film LES DÉCIMALES DU FUTUR

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film MENSONGES D ETAT

à partir de

7.99
Inclus danspassillimite
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés