APRES MAI

Bientôt disponible
Parce qu'à l'exception de Lola Creton, tous les jeunes acteurs débutent dans le film
Drame - 2012 - France - 117 MIN - Tous publics
En 1971, une manifestation de la Gauche Prolétarienne est réprimée. Un groupe de lycéens réfléchit à une citation de Pascal : quel sens donneront-ils à leur vie ? Pour Gilles, qui s'oppose à son père mais qui hérite des instruments culturels enseignés, la question ne se pose pas : il deviendra artiste...

Réalisé par

5.1 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Stéphane Boudsocq
Stéphane Boudsocq
CHRONIQUEUR

Les cinéastes qui ont vécu mai 68 en ont gardé un souvenir marquant, qu’ils aient été adultes ou étudiants à l’époque. Si la Nouvelle Vague emmenée par Godard, Truffaut, Louis Malle et quelques autres a plus ou moins accompagné cette révolution étudiante et ouvrière, les futurs metteurs en scène de l’époque ont également été nourris de ces quelques semaines historiques… C’est le cas d’Olivier Assayas. Il n’avait que 13 ans en mai 68 et pourtant la trace des événements a forgée l’artiste et l’homme qu’il est devenu.

Après mai, sorti en 2012 rend compte de ces émotions encore vives. On y suit les interrogations de Gilles, étudiant parisien du début des années 70, pris entre l’effervescence politique de cette décennie et son appétit pour la peinture et le cinéma, entre l’engagement de ses amis et son désir des arts…

Un casting quasi amateur frais et naturel, une mise en scène légère et inspirée : Après mai porte la marque Assayas, metteur en scène inclassable, à la fois héritier d’une tradition et porteur d’un style personnel…

Tags

Le contexte

Lola Creton

Quand Assayas filme le jeune homme qu'il était en mai 68, ébauche d'un futur cinéaste en devenir, Hazanavicius met lui en scène un Godard qui est emporté par la tourmente des événements et va s'y diluer...

Olivier Assayas

Olivier Assayas et Arnaud Desplechin se penchent sur leur fin d'adolescence : ces moments où l'on doit des faire des choix qui vont définir (ou pas) toute une vie.

LES SALAUDS

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS