Bande Annonce de ArdorDécouvrez la bande Annonce de Ardor sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/7183/fond/7183_w_500.jpg
Pablo Fendrik
Alice BragaChico DíazClaudio TolcachirGael García BernalJorge SesánIván SteinhardtJulián TelloLautaro Vilo

Ardor

101 mn

Note de SensCritique :

5 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Pablo Fendrik.

Casting : Alice Braga, Chico Díaz, Claudio Tolcachir, Gael García Bernal, Jorge Sesán, Iván Steinhardt, Julián Tello. Lautaro Vilo

Synopsis : En Argentine, des mercenaires veulent forcer les paysans à céder leurs terres. Un homme, témoin d'un meurtre et d'un kidnapping, décide de venger les plus faibles.

Scénario : Pablo Fendrik.
Musique : Julián Gándara, Sebastián Escofet.
Pays : Argentine | France
Tags : Aventure / Action, Guerre / Western, Vengeance, Jungle.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

Les aficionados du festival de Cannes vont être en terrain connu. Et le nom de Pablo Fendrik de résonner comme un nom très familier. Son premier film El Asaltante ? Présenté en 2007 à la Semaine de la Critique et sorti en France sous le nom L’Assaillant. Son deuxième film La Sangra Bota ? Rebelote en 2008. Et puis le cœur du sujet : Ardor. Cette fois, il était projeté en séance spéciale en 2014. Cette même année, son interprète principal et producteur, Gael Garcia Bernal, était membre du jury officiel.

Gael Garcia Bernal, donc, est le héros de ce film assez incroyable, aussi contemplatif que guerrier, qui se déroule en Argentine. Il joue un type solitaire qui, après avoir assisté au kidnapping de la jolie Vania et au meurtre du père de la jeune femme, décide de les venger. Il va partir dans la jungle traquer les mercenaires qui corrompent l’esprit pacifiste de son territoire et la tranquillité des paysans qui détiennent la terre.

Pablo Fendrik considère Ardor comme un « western mésopotamien » ou comme un western ayant la jungle pour décor, dit-il à l’époque de la présentation du film à Cannes. C’est un affrontement entre « l’homme et la nature », le soi-disant progrès et la tradition, la propriété et la spoliation. C’est un film qui vibre de rage et de colère et qui est le plus ambitieux du réalisateur, visuellement et émotionnellement.  

Ardor est l’une des premières coproductions entre les Etats-Unis, l’Amérique du Sud et l’Europe. Et notamment la France, puisque la société française Manny Films a participé au budget. Mais les plus illustres producteurs du film s’appellent Gael Garcia Bernal et Diego Luna. Ils sont à la tête de la boîte Canana qui a notamment produit Santiago 73 et No du Chilien Pablo Larrain ou encore Cesar Chavez, biopic de l’activiste agricole d’origine mexicaine, dirigé par Diego Luna. Gael Garcia Bernal étant l’acteur principal du film, il était très engagé dans le processus. Avant de se retrouver sur Ardor, l’acteur et le réalisateur voulaient travailler ensemble depuis 2007.

Ardor est un western, oui, un film d’action aussi et Pablo Fendrik le revendique même comme un pur revenge movie. Il dit qu’il ne faut pas considérer le film dans un seul aspect social. En revanche, les racines de son histoire sont bel et bien réelles. En Argentine, il existe de nombreux agriculteurs qui ont témoigné, auprès de Pablo Fendrik, du fait qu’on a voulu les expulser de leur terrain. Et le réalisateur s’est notamment inspiré de l’histoire sordide d’un propriétaire terrien qui a été torturé par des mercenaires pour qu’il signe de force un acte de vente et qui est finalement mort pour avoir refusé de le faire.

Pour l’anecdote, ce n’est pas la première fois que l’acteur mexicain Gael Garcia Bernal et la comédienne brésilienne Alice Braga se retrouvent au générique d’un même film. Même s’ils étaient loin d’avoir les rôles principaux, ils étaient tous les deux au casting de Blindness, de Fernando Meirelles… Un film qui avait fait l’ouverture du Festival de Cannes en 2008.

Me voilà réconciliée avec le cinéma argentin, que j'ai eu l'occasion de débiner maintes fois pour sa lenteur éprouvante, grâce à ce film ultra-lent et hypnotique, qui exploite la vie palpitante et organique de la forêt vierge pour creuser en profondeur dans les arcanes ...

Lire la suite
7
Christine Deschamps

les trois samourais dans la selva

Gael Garcia Bernal est le Zorro dans la forêt. Copain avec le jaguar il pourchasse les méchants. Recette : un trait de "The emerald forest" un fond des "7 samouraïs" une mesure de "once upon a time in the West" Alice Braga superbe et un tatouage dans le dos magistral et vous ...

Lire la suite
10
Jean Michel Menassol
 
le contexte
A voir également
Affiche du film Blindness

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film PREDATORS
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film The Guard

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film 300

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film SKYSCRAPER

à partir de

4.99
 
Affiche du film L ÉCOLE EST FINIE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film EVERYBODY KNOWS

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DOGMAN

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AU POSTE!

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film TULLY

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés