ARIZONA JUNIOR

Parce qu'il y aura eu  autant de bébés jouant dans le film que de semaines de tournage (13 !)
Comédie - 1987 - Etats-Unis d'Amérique - 90 MIN - VM - Tous publics
Hi (Nicolas Cage), petit braqueur, tombe amoureux d'Edwina (Holly Hunter), jeune flic du coin. Leur bonheur semble parfait mais... Edwina ne peut pas avoir d'enfant. Qu'à cela ne tienne ! Le roi du meuble "prêt à monter", Nathan Arizona, et sa femme viennent d'avoir des quintuplés ! Hi et Ed n'ont qu'à se servir. Ils vont ainsi voler l'un des cinq fils pour, enfin, vivre la vie de famil...

Réalisé par

6.9 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Emmanuelle Spadacenta
Emmanuelle Spadacenta
CHRONIQUEUR

En prison, sa deuxième maison, Herbert – ou Hi pour les intimes – tombe très amoureux de l’agent de police qui lui tire à chaque fois le portrait. Son nom à elle, c’est Ed pour Edwina. Pour elle, Hi va se ranger. Les deux vont faire ensemble des rêves de vie de famille. Oui mais, Edwina ne peut pas avoir d’enfant. Alors Hi et elles vont aller en piquer un. Après tout, le Roi du « meuble brut prêt à peindre » vient d’en avoir cinq d’un coup et l’événement a fait la une des journaux. Hi et Edwina ont enfin un gosse : une petite tête blonde nommé Nathan Jr. Si tout était toujours aussi simple … 

Sauf que les frères Coen, les réalisateurs de ce formidable Arizona Junior, vont provoquer un sacré remue-ménage dans le fin fond de l’Amérique. En embauchant Nicolas Cage dans le rôle de Hi, personnage digne de Tex Avery et hyper attachant, ils vont même mettre une grosse dose de rock’n’roll dans le genre comédie. Ce n’est pas parce qu’on parle du droit au bonheur, de la maternité contrariée, de la jalousie ou du manque d’instinct paternel qu’on ne peut pas en rire à gorge déployée.

Alors la qualité de l’éducation qu’on inculque est-elle proportionnelle aux nombres d’enfants qu’on fait ? La douceur d’un foyer se mesure-t-elle à l’argent qu’on a dans les poches ? Les Coen proposent la plus rigolote des réponses, dans ce film qui reste leur plus loufoque à ce jour et qui avait été présenté à Cannes, en sélection officielle, hors compétition.

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Nicolas Cage

Quand Harry rencontre Sally et Arizona Junior partagent le même chef opérateur : Barry Sonnenfeld, plus connu en tant que réalisateur (de Men In Black notamment) !

Joel Coen

Comme Arizona Junior, No Pain No Gain est une satire féroce du rêve américain sur fond de kidnapping...

RED ROCK WEST

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS