ARNAUD FAIT SON DEUXIÈME FILM

À partir de 2.99 € | -50% avec le Pass Illimité (sous conditions)
Mu par l'énergie de faire son film coûte que coûte, Arnaud Viard imprime cette urgence et cette vitalité à ce second long métrage en forme d'autobiographie
Comédie - 2015 - France - 77 MIN - VF - HD - Tous publics
A 45 ans, Arnaud n'a professionnellement qu'une idée en tête : réaliser enfin son deuxième film. Et par ailleurs, il voudrait bien aussi avoir un enfant avec Chloé, la femme de sa vie. Mais rien ne va comme il le souhaite. Il décide alors de se séparer de Chloé et de reprendre son travail d'enseignement en art dramatique. Jusqu'au jour où il fait la connaisance de Gabrielle...
5.7 / 10
5.7 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Laurent Delmas
Laurent Delmas
CHRONIQUEUR

A 45 ans, Arnaud voudrait enfin réaliser son deuxième film ! Il voudrait également avoir un enfin avec Chloé, la femme de sa vie. Mais tout semble bloqué. Alors, il décide de se séparer de Chloé et reprend son travail d’enseignant au cours Florent. Où il fait la rencontre de Gabrielle… Tel est l’argument de départ du second long métrage de l’acteur, scénariste, réalisateur et producteur Arnaud Viard, Arnaud fait son 2è film.

Impossible dans ces conditions pour Arnaud Viard de nier la part autobiographique importante de ce film réalisé onze ans après Clara et moi.  Entre ces deux films, le comédien-cinéaste envisage d’adapter un livre de Michel Onfray sur son père, puis écrit un mélodrame qui se passe entre Paris et Porquerolles mais le film n’aboutit pas. Contacté par TF1, il devient durant 18 mois Jean-François, le héros d’un programme court intitulé Que du bonheur. Après l’arrêt brutal de cette série, il écrit l’adaptation d’un roman d’Anna Gavalda, Je voudrais que quelqu’un m’attende quelque part.

C’est à partir de ce moment-là que Viard va faire de sa véritable vie l’objet d’une fiction qui sera donc au centre de son second long métrage, soit l’histoire de l’élaboration de son …second long métrage. Galvanisé par la vision d’un film de René Féret tourné avec un budget très limité, il se lance dans l’écriture d’un scénario écrit durant l’été 2013 et dont le tournage prendra fin à la veille du 25 décembre.

 

 
Dans le même genre vous pouvez trouver ENTRE ADULTES (Comme Arnaud Viad, Stéphane Brizé traite des intermittences du coeur de ses contemporains avec lucidité, humour et sans détour) ou encore LE DERNIER MÉTRO (Le film dans le film, le cinéma dans le cinéma : ils sont nombreux comme Truffaut et Viard à avoir voulu raconter leur vie de cinéaste à travers un film).

Réalisé par

Même réal

Même casting

Pas si éloigné