Bande Annonce de ARRIVEDERCI AMORE, CIAODécouvrez la bande Annonce de ARRIVEDERCI AMORE, CIAO sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/217/fond/217_w_500.jpg
Michele Soavy
Allesandro BoniMichele PlacidoIsabella Ferrari

ARRIVEDERCI AMORE, CIAO

107 mn

Note de SensCritique :

7.1 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Michele Soavy.

Casting : Allesandro Boni, Michele Placido. Isabella Ferrari

Synopsis : Giorgio est un ancien militant d'extrême gauche, réfugié en Amérique centrale pour échapper à la justice de son pays après l'explosion meurtrière d'une bombe. Son retour en Italie où il sollicite sa réhabilitation va s'effectuer à la faveur d'une succession spectaculaire de vols, trahisons, assassinats, et manipulations.

Scénario : Franco Ferrini, Gino Ventriglia, Marco Colli, Michele Soavy.
Musique : Andrea Guerra.
Pays : France | Italie
Tags : Policier / Suspense, Politique italienne, Plus noir que blanc, Drame, Politiquement engagés.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film
Arrivederci amore, ciao est le meilleur film de genre italien réalisé en Italie depuis une éternité, et peut-être aussi le meilleur film politique avec Buongiorno, notte de Marco Bellocchio. Fidèle à une tradition du polar italien, le retour du cinéaste Michele Soavi après seize ans d'intermède télévisuel est à la fois l'occasion d'un exercice de style dans la plus pure tradition du cinéma « pulp », et d'une critique féroce et intelligence des deux dernières décennies de décadence morale et d'emprise berlusconienne en Italie.

Le personnage principal, Giorgio, est un ancien militant d'extrême gauche, réfugié en Amérique centrale pour échapper à la justice de son pays après l'explosion meurtrière d'une bombe. Son retour en Italie, où il sollicite sa réhabilitation, va s'effectuer à la faveur d'une succession spectaculaire de vols, trahisons, assassinats, et manipulations. Giorgio va croiser la route d'un patron de boîte de nuit, d'une bourgeoise malheureuse en ménage qui deviendra sa maîtresse, d'une jeune oie blanche de la démocratie chrétienne qu'il épousera par volonté d'intégration sociale. Et aussi d'un flic pourri jusqu'à la moelle, interprété par Michele Placido, acteur et réalisateur de Romanzo criminale sorti l'année précédente. Tous seront les victimes de son arrivisme, de sa cupidité et de son désir de devenir « un citoyen honnête comme les autres ».

Le film sidère par sa virtuosité technique, ses morceaux de bravoure, mais avant tout par sa noirceur, et Giorgio, véritable monstre de cynisme et de violence froide est formidablement incarné par Alessio Boni, révélé au public français dans Nos meilleures années.
Michele Soavi, né en 1957 à Milan a appris le cinéma dans l'industrie de la série B italienne des années 80. Il assure les postes de scénariste, d'assistant réalisateur et aussi d'acteur de complément, parfois sans être crédité, dans une vingtaine de films bis, Conan ou Mad Max du pauvre, films de guerre, d'action et d'horreur tournés à la chaîne par Umberto Lenzi, Lucio Fulci, Enzo Castellari ou Joe D'Amato, l'immortel auteur d'Antropophageous.

C'est ce dernier qui offre sa chance à Soavi en décidant de produire son premier long métrage, Deliria sorti chez nous sous le titre de Bloody Bird et qui se révèle une excellente surprise. Ce huis clos horrifique avec tueur en série et meurtres grand guignolesque truffé de références à Mario Bava est beaucoup plus stylisé et ambitieux que les films de genre produits à la même époque en Italie. Soavi est ensuite parrainé par Dario Argento qui produit ses deux films suivants, Sanctuaire (1989) et La Secte (1991). En 1994 Soavi décide de produire son projet le plus ambitieux, Dellamorte Dellamore, une histoire poétique et délirante de morts vivants avec Ruppert Everett dans le rôle principal, véritable déclaration d'amour au fantastique et aux deux maîtres de Soavi, Dario Argento bien sûr avec qui il partage le goût d'un cinéma "opératique", et Terry Gilliam dont Soavi fut l'assistant sur Les Aventures du baron de Muchhausen tourné en Italie. Hélas, l'échec cuisant de Dellamorte Dellamore, totalement incompris à l'époque de sa sortie, oblige Soavi à un long exil à la télévision, où il signe notamment plusieurs polars. Pour son retour au grand écran en 2006, il se surpasse avec son meilleur film. Dans Arrivederci amore, ciao, adaptation d'un best seller italien de Massimo Carloto, Soavi multiplie les morceaux de bravoure, les idées baroques et les musiques entêtantes, dans la lignée de ses maîtres ou du cinéma d'action asiatique contemporain. Cependant le film échappe à l'exercice de style vain grâce à son imprégnation dans un contexte politique précis, (à la différence de ses précédents films) et à la description onirique qu'il propose de la société italienne, stylisée en cauchemar glacial, clinquant et vulgaire.

On retrouve ici à la fois la conception fantasmatique du cinéma de Mario Bava (auquel Soavi rend hommage en un plan) et l'ampleur ironique de celui de Sergio Leone, qui lui aussi racontait les méfaits de pistoleros et de gangsters américains pour mieux parler de l'Histoire de l'Italie ou critiquer son époque.

Les Salauds dorment en paix

Giorgio Pellegrini est un ancien activiste d'extrême gauche réfugié en Amérique centrale suite à un attentat dramatique. Lassé par l'exil il rentre en Italie pour purger sa peine et s'offrir une nouvelle vie. Évidemment on ne passe pas facilement d'une vie de cavale dans ...

Lire la suite
9
Plug_In_Papa

Je n'avais absolument pas entendu parler de ce film. Je ne connaissais pas, mais pourtant, je n'ai pas été déçu. Loin de là. Le film met bout à bout plusieurs histoires, des épisodes de la vie de Giorgio, révolutionnaire, terroriste, criminel. De meurtre en meurtre, on ...

Lire la suite
8
L'Homme Qui Lit

Enfin un bon polar transalpin ! Apres Romanzo Criminale, ce film montre que les films policiers a tendance historique made in Italy sont des oeuvres interessantes a plus d'un titre. Ici, l'interpretation de Alessio Boni et celle de Michele Placido (le real de Romanzo Criminale ...

Lire la suite
8
Cinemaniaque
A voir également
Affiche du film THE TOWN

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LE SERPENT

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film FRED

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film ON NE MEURT QUE DEUX FOIS

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés