ASSOCIATION CRIMINELLE

À partir de 2.99 €
Policier / Suspense - 1955 - Etats-Unis - 89 MIN - VO - Tous publics
Le lieutenant de police Leonard Diamond enquête sur un certain Mr. Brown. Il tient par dessus tout à l'arrêter car il est convaincu que cet homme est à la tête d'un gigantesque réseau mafieux. Le problème est que Brown délègue toutes les basses besognes, crimes et autres actes hors-la-loi à ses sbires (et qu'on ne peut donc retenir aucune charge contre lui). Diamond est en outre tombé amoureux de Susan Lowell, la maîtresse du gangster qu'il fait suivre depuis six mois. Lorsque celle-ci est hospitalisée pour une tentative de suicide, il peut enfin l'interroger. Elle lui confie un prénom de femme (Alicia), qui semble obséder Brown. En enquêtant sur cette piste, Diamond découvre que c'est le nom de la première femme de Diamond disparue depuis sept ans. Il remonte jusqu'à un antiquaire suédois qui fut autrefois au service de Diamond mais qui est mystérieusement abattu peu après la visite de la police. Une photographie trouvée dans ses affaires va néanmoins être d'une grande aide pour Diamond qui, à lui seul, commence à faire trembler l'organisation de Brown…

Réalisé par

7.2 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Philippe Rouyer
Philippe Rouyer
CHRONIQUEUR
Si Joseph H. Lewis s'est imposé comme un maître de la série B, avec des films comme Le Démon des armes ou Association criminelle (1955) c'est avant tout grâce à l'esthétique raffinée de ses mises en scène. Il faut dire qu'avant de passer à la réalisation en 1937, il s'est essayé à un peu tous les postes techniques pendant vingt ans. Embauché à 17 ans à la MGM comme assistant cameraman, il officiait comme chef monteur à la société Republic juste avant de faire ses débuts dans la réalisation. Durant toutes ces années, il a appris à composer avec une économie de moyens qui fait merveille dans ses films de genre, westerns et films noir, la maigreur de ses budgets l'obligeant à inventer pour faire passer à l'écran ce qu'il n'avait pas les moyens de reconstituer. C'est par exemple dans Association criminelle, la stylisation du décor de l'aéroport à la fin ou le plan sur un bras qui chute pour signifier la mort d'une femme avec un merveilleux sens de l'ellipse. D'origine hongroise, Cornel Wilde qui joue ici le policier intègre n'a pas interprété que des films noir. Sa composition du musicien Frédéric Chopin dans La Chanson du souvenir (1945) et son rôle de trapéziste dans Sous le plus grand chapiteau du monde (1952) montrent assez la diversité de son registre, mais aussi sa difficulté à imposer son image. D'où sa volonté de fonder sa propre maison de production (Theodora Productions) avec laquelle il a coproduit cette Association criminelle où il donne la réplique à Jean Wallace, son épouse dans la vie. Quelques mois plus tard, il devait ajouter une corde à son arc en passant à la réalisation avec Storm Fear.

FILMOTV vous recommande

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Cornel Wilde

Joseph H Lewis

LA PROIE NUE

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité

Disponible sur





Paiement sécurisé
Mode de paiement
Partenaires

Avec la plateforme d'abonnement vidéo à la demande à petit prix FilmoTV, voir vos films depuis votre salon c'est tout de suite et en toute simplicité ! FilmoTV, une plateforme multiécrans : Windows, application Google Android, iPhone et tablettes, service dédié au câble, smartTV, c'est ouvert ! Profitez de vos films d'heroic fantasy par abonnement VOD illimité ou de vos films de parodie à voir en téléchargement légal. Pour cela consultez les espaces mode d'emploi et comment s'abonner.