ATOUT COEUR À TOKYO POUR OSS 117

À partir de 2.99 €
Parce que le film (français) est écrit par l'auteur des premiers James Bond, Terence Young
Policier / Suspense - 1966 - France | Italie - 97 MIN - VF - Tous publics
L'agent secret OSS 117, soit Hubert Bonisseur de la Bath, est dépêché à Tokyo dans le but d'enquêter sur l'explosion d'une base américaine dans le Pacifique. ll sera aidé dans sa périlleuse mission par une charmante jeune femme travaillant pour l'ambassade américaine sur place.

Réalisé par

5.3 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Nabil Massad
Nabil Massad
CHRONIQUEUR

Hubert Bonisseur de la Bath, aristocrate et espion sous le nom d'OSS 117, enquête sur l'explosion d'une base américaine du Pacifique. Envoyé à Tokyo, il y rencontre une employée du gouvernement américain, Eva Wilson, et ne tarde pas à découvrir ses liens avec l'attentat et la mafia japonaise. Confondue, Eva accepte de collaborer avec lui. Les deux se font passer pour mari et femme dans le but de mieux infiltrer les gangs japonais.

Cette aventure d’OSS 117, le fameux héros créé par Jean Bruce, est signée du cinéaste Michel Boisrond à qui l’on doit des films plutôt inscrits dans le registre de la comédie comme Une Parisienne et Cette sacrée gamine, tous deux interprétés par Brigitte Bardot,  ou encore Cherchez l’idole avec Mylène Demongeot et dont l’intrigue servait de prétexte pour faire défiler devant la caméra une pléïade d’artistes du show business tels Johnny Hallyday, Sylvie Vartan, Frank Alamo et Charles Aznavour entres autres, chacun entonnant son tube du moment.

De toute évidence, aussi à l’aise dans le film d’espionnage que dans la comédie, Michel Boisrond réalise avec Atout cœur à Tokyo pour OSS 117, une œuvre efficace, menée tambour battant, riche en rebondissements et dans laquelle l’humour n’est pas en reste avec des répliques qui font mouche, signées du dramaturge de renom Marcel Mithois. Le scénario quant à lui fut écrit par Pierre Foucaud et Terence Young. Le même Terence Young qui réalisa trois James Bond dont le tout premier James Bond 007 contre Dr. No. Et c’est l’acteur Frederick Stafford qui incarne ici l’agent Hubert Bonisseur de la Bath, et ce pour la deuxième fois puisqu’il en fut précédemment l’interprète dans le film d’André Hunebelle Furia à Bahia pour OSS 117. Il y a pour partenaire féminine la délicieuse Marina Vlady, La Princesse de Clèves en personne du film de Jean Delannoy, promue Adorable menteuse dans l’œuvre du même titre réalisée par Michel Deville.

FILMOTV vous recommande

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Cette aventure de James Bond, réalisée par Lewis Gilbert, se déroule également à Tokyo.

Michel Boisrond

Ce film de Michel Clément, bien que racontant une aventure de l'agent OSS 117, affuble le personnage du nom de Brian Cannon, et ce pour des raisons se rapportant aux droits du roman de Jean Bruce, non libres à l'époque.

L' ETAU

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité