AU BONHEUR DES OGRES

Disponible dans le Pass Illimité
Pour la première transposition au cinéma de Daniel Pennac et de son héros Malaussène
Comédie - 2013 - France - 93 MIN - VF - Tous publics
Bejamin Malaussène occupe les troubles fonctions de "bouc émissaire" au sein d'un prestigieux grand magasin parisien : c'est à lui que revient la mission de dompter les humeurs des clients mécontents. Une fois rentré chez lui, à Belleville, il est le frère aîné et père de substitution d'une drôle de famille sans mère ni épouse. Mais, les incidents violents se multiplient sur son lieu de travail et Benjamin, aidé par une jeune journaliste, doit mener sa propre enquête alors que la police s'intéresse de très près à lui...

Réalisé par

6 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Laurent Delmas
Laurent Delmas
CHRONIQUEUR

C’est en 1985 que l’écrivain français Daniel Pennac a publié son roman Au bonheur des ogres, le premier volume d’une saga dont le fil conducteur s’appelle Benjamin Malaussène. Ce dernier exerce l’étrange profession de bouc-émissaire professionnel au sein d’un grand magasin. Il doit ainsi se faire houspiller par les clients mécontents lesquels, attendris par son désarroi, ne portent pas plainte. Il est par ailleurs le fils aîné d’une fratrie composée de trois sœurs et deux frères, sa mère voyageant à travers le monde et ne revenant chez elle que pour y déposer un nouvel enfant… Mais cette vie somme toute assez tranquille vire au cauchemar le jour où un client est tué par une explosion sous les yeux de Benjamin.

Rendant un hommage ironique au Zola du Bonheur des dames, Pennac mêle ainsi la chronique d’une famille pour le moins atypique et un suspense haletant où les morts violentes d’aujourd’hui réveillent des atrocités commises dans le passé. C’est précisément ce cocktail détonant qui fit le succès immédiat du roman dont l’action se passe en partie dans le quartier de Belleville, à Paris. Cinq autres romans suivront jusqu’en 1999 parmi lesquels on peut citer La Fée carabine et La Petite marchande de prose. Si La Fée carabine a été adapté pour la télévision en 1988 par Yves Boisset, Au bonheur des ogres, sorti sur les écrans en 2013, est la première adaptation cinématographique de la saga Malaussène.

C’est le réalisateur Nicolas Bary qui en a signé l’adaptation avec Jérôme Fansten et Serge Frydman. D’abord assistant-réalisateur sur des films aussi différents que Pas sur la boucheBlueberry et Da Vinci Code, ce cinéaste a écrit et réalisé son premier long métrage en 2008 avec Les Enfants de Timpelbach qui est également l’adaptation d’un roman publié en 1937 par Henry Winterfeld.

FILMOTV vous recommande

Même réal

Même casting

Contexte

Dans une tonalité assurément plus dramatique encore, Clint Eastwood aborde frontalement l'horreur de la pédophilie

Nicolas Bary

Cédric Klapish explorait lui aussi les nombreuses possibilités narratives offertes par la vie quotidienne d'un grand magasin et de ses employés.

QUAI D'ORSAY

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité

Même casting

Disponible sur





Paiement sécurisé
Mode de paiement
Partenaires

Regarder le meilleur du cinéma et une large sélection de films. Les dernières nouveautés cinéma sur le site de streaming illimité. FilmoTV: film en VOD. Et profiter du streaming de films de comédie, d'aventures, jeunesse, de comédie musicale, de science-fiction en téléchargements illimités: c'est simple comme bonjour sur FilmoTV. Vous souhaitez tout connaître au sujet du fonctionnement de la VOD et des modalités de l'offre par abonnement en illimité et les films en vidéo à la demande, comment s'abonner: consultez sur la rubrique voir des film en ligne. Notre mode d'emploi répond à toutes vos questions.