AUX YEUX DE TOUS

À partir de 2.99 €
Parce que les 950 plans du film sont tous truqués
Policier / Suspense - 2012 - France - 80 MIN - VF - Tous publics
673 000 caméras de surveillance et des millions de webcams en France. Un hacker anonyme a piraté toutes les caméras de Paris et observe la ville à son insu. Petits délits et moments d'intimité volés, il voit tout. Jusqu’au jour où un attentat dévaste la gare d’Austerlitz. La police se met sur la piste d’un groupe satellite d’Al-Qaïda. Le hacker réussit, lui, à trouver les images de l’explosion et découvre que c’est un jeune couple qui a posé la bombe… A l’aide des caméras de la ville, il décide de traquer les coupables. Sans le savoir il va mettre le doigt dans un terrible engrenage.
5.7 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Gael Golhen
Gael Golhen
CHRONIQUEUR
Un homme au coeur d’une pièce regarde les images de caméras de surveillance et assiste à un attentat dans une gare parisienne. Il rembobine, regarde à nouveau les images, change d’angle et découvre le couple poseur de bombe.

Commence une traque à travers le labyrinthe des vidéosurveillances et des webcams. Mélanie Doutey - d’habitude cantonnée aux comédies romantiques - incarne Nora, jeune fille paumée qui, avec son petit ami, pose la bombe et se retrouve un peu malgré elle au coeur d’un complot terroriste. Face à elle, Olivier Barthélémy (découvert dans Sheitan) incarne le terroriste. Les deux comédiens sont excellents, mais le film vaut surtout pour son principe.

Premier film du cinéaste Cedric Jimenez, Aux yeux de tous est en effet le premier long métrage entièrement réalisé à partir d’images de caméras de surveillance. Un film qui invente le thriller 2.0 adapté à l'ère de la contestation des Anonymous. Un film de genre teinté de politique citoyenne. Ne souriez plus, vous êtes filmés.

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Parce que le Paris que montre Cedric Jimenez dans son premier film, fait beaucoup penser au thriller de Fred Cavayé

Cédric Jimenez

Parce que ce film de Sidney Lumet joue sur la paranoia 60's et base une partie de sa mise en scène sur les caméras de surveillance

LE BAL DES ACTRICES

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS