AZUR ET ASMAR

Bientôt disponible
Parce que le film fut nommé à de très nombreux prix, dont le César de la meilleure musique
Jeunesse - 2006 - France - 95 MIN - Tous publics
Il était une fois, il y a très longtemps, deux enfants élevés au même sein. L'un était  brun et basané, il était le fils de la nourrice; l'autre était blond aux yeux bleus il était le fils du châtelain. Azur et Asmar devinrent frères de lait, deux enfants élevés aux mêmes légendes. Mais un jour le châtelain chassa de son palais la nourrice et son enfant. Bien des années plus tard Azur traversa la mer pour retrouver les féeries de son enfance.

Réalisé par

7.4 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Denis Parent
Denis Parent
CHRONIQUEUR

Dans les yeux de l’un, il y a le ciel sous lequel l’autre est né. Azur, petit Européen, est élevé au même sein qu’Asmar et devient son frère de lait. L’allitération de leurs deux noms est un joli résumé des différences et des similitudes qui caractérisent les hommes du sud et les hommes du nord.

Azur et Asmar, film français de Michel Ocelot, sorti en 2006 est pour les enfants, sur le mode des mille et une nuits, une histoire qui parle aux petits blancs, blacks et beurs. Ce long métrage d’animation qui évoque les premiers chocs de civilisation dans un Moyen âge tout enluminé a connu un beau succès salle et une carrière internationale remarquée.

Il est l’œuvre d’un homme devenu, en 1998 avec Kirikou et la sorcière, une référence mondiale dans l’animation. La simplicité et la luxuriance de son travail, la délicatesse de ses scénarios, à l’opposé de la frénésie technologique américaine et non loin de l’épure nipponne d’un Miyazaki, en font un des plus singuliers conteur du cinéma contemporain. 

Contexte

Michel Ocelot

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité