Bande Annonce de BABY CART 1 : LE SABRE DE LA VENGEANCEDécouvrez la bande Annonce de BABY CART 1 : LE SABRE DE LA VENGEANCE sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/1896/fond/1896_w_500.jpg
Kenji Misumi
Agnes MahrAkihiro TomikawaTaketoshi NaitôTomisaburô WakayamaYûnosuke ItôShigeru TsuyuguchiTomoko MayamaTomoo Uchida

BABY CART 1 : LE SABRE DE LA VENGEANCE

80 mn

Note de SensCritique :

7.4 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Kenji Misumi.

Casting : Agnes Mahr, Akihiro Tomikawa, Taketoshi Naitô, Tomisaburô Wakayama, Yûnosuke Itô, Shigeru Tsuyuguchi, Tomoko Mayama. Tomoo Uchida

Synopsis : Dans le Japon féodal de l'ère Edo, le Shogun règne sur les seigneurs avec l'aide de trois clans : celui des espions, celui des assassins et sur celui de son exécuteur officiel, Itto Ogami, seul homme autorisé à décapiter les seigneurs. Mais le clan Yagyu, celui des assassins, veut la peau et surtout la position d'Ogami Itto. Pour y parvenir, ils tuent la femme du boureau du Shogun et le font accuser de complot. Sommé de mettre fin à ses jours, Ogami Itto refuse, combat ses assaillants, et fui avec son fils, Daïgoro. Il n'aura cesse alors de se venger...

Scénario : Goseki Kojima, Kazuo Koike.
Musique : Hideaki Sakurai.
Pays : Japon
Tags : Aventure / Action, Des complots, Tatouages, Chanbara, Tarantino Connection, Des vengeances, Armes blanches, A deux, c'est mieux, Festival Lumière, Du manga à l'écran, Viva baby cart, Regards vers l'Orient.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

A chaque cinématographie son genre de prédilection. Ainsi le chanbara, film de sabre, est au cinéma japonais ce que le western est au cinéma américain. Et parmi les plus grands classiques du chanbara figurent les films de la série Baby Cart. Six longs métrages tournés entre 1972 et 1974 adaptés d’un célèbre manga, Lone Wolf and Cub (que l’on pourrait traduire par le loup solitaire et l’enfant) créé par Kozure Okami, l’auteur de Crying Freeman.
Baby Cart se déroule dans le Japon féodal, durant la période Edo, quand le Shogun régnait sans pitié sur les autres seigneurs. Pour cela, il avait à son service un clan d’espions, un clan d’assassins et enfin son exécuteur officiel, Ogami Itto.
Mais le clan des assassins va comploter contre Ogami Itto, tuer sa femme et le faire accuser de conspiration. Ogami Itto va se rebeller en refusant de mettre fin à ses jours et préférer partir sur les chemins du déshonneur et de la vengeance avec son fils de 3 ans, Daïgoro, installé dans son landau de bois…
Ainsi commence la légende de Baby Cart et surtout la série des six films, produits par la Toho, célèbre studio japonais, dont quatre réalisés par Kenji Misumi.
Misumi qui n’est autre que le cinéaste responsable d’une bonne partie de la série des Zatôichi, un autre classique du chanbara dont l’acteur vedette, Shintaro Katsu, n’était autre que le producteur des Baby Cart et le frère de la vedette de l’interprète d’Ogami Itto, Tomisaburo Wakayama.
La série des Baby Cart est vraiment représentative du cinéma du début des années 70 et plus particulièrement de celui du maître du western spaghetti, Sergio Leone. Même sens du cadrage, du rythme, des longues séquences de tensions qui mettent en valeur l’explosion de violence des combats… L’esthétique de Kenji Misumi a rendu la série des Baby Cart mémorable. Tout comme Ogami Itto, devenu le héros d’une série télévisée diffusée entre 1973 et 1976, puis d’une seconde diffusée elle de 2002 à 2004 ainsi que de nombreux téléfilms… On peut donc dire que ce samouraï sans maître est la plus fine lame du cinéma japonais…

Au début des années 70, le scénariste Kazuo Koike et le dessinateur Goseki Kojima créent un des mangas les plus populaires de l’histoire : Lone Wolf and Cub, devenu Baby Cart en français. Cette histoire de samouraï sans maître accompagné de son fils en landau va s’étendre sur 28 volumes de 3000 pages ! Pas étonnant qu’elle ait donc donné lieu à une saga en six films, deux séries télévisées et plusieurs téléfilms.
C’est donc Kenji Misumi qui va se lancer dans la réalisation de Baby Cart, d’après un scénario des auteurs du manga, pour la Toho, dont il est un des metteurs en scènes attitrés. Légendaire studio japonais, la Toho doit, au début des années 70, lutter contre la concurrence des petits producteurs qui inondent le marché de polars de série b ou de roman porno, ces films érotiques si typiques de la contre-culture japonaise, et la télévision de plus en plus dominante. D’ailleurs, parallèlement à la saga cinématographique Baby Cart sera lancée une série télévisée dont Ogami Itto est le héros.
Un héros interprété au cinéma par Tomisaburo Wakayama. Ce rôle va rendre célèbre cet acteur né en 1929, et qui comme son frère, l’acteur et producteur Shintaro Katsu, a suivi les traces de son père, lui même acteur de théâtre. Selon les sources, Tomisaburo Wakayama a joué dans plus de 150 films, certains allant même jusqu’à le créditer dans 500 longs métrages, téléfilms ou séries ! Y compris Black Rain de Ridley Scott, tourné en 1989, et dans lequel il jouait un boss yakuza face à Michael Douglas. Trois ans après, en 1992, Tomisaburo Wakayama succombait d’une attaque cardiaque à 62 ans
Dans le rôle de Daïgiro, le fils d’Ogami Itto, on découvre ici Akihiro Tomikawa, qui l’interprète dans les six films de la série. Avec Tomisaburo Wakayama, ils forment un tandem père fils plus que vraisemblable et souvent émouvant. Et l’on se réjouit qu’il ait choisi le sabre plutôt que le ballon…

Sabre et enfant à louer

De quoi ? Tu te fous de ma gueule ? Bouge pas, je t'explique. (Et ça serait bien que tu arrêtes de m'envoyer des cailloux parce que, merde quoi, j'suis pas un clébard) Déjà, on m'appelle BabyCart... De quoi ? Bah si, on m'appelle BabyCart, j't'assure. Et pas parce que ...

Lire la suite
8
DjeeVanCleef

Lame et rente.

Rien de tel que de faire les choses en famille parfois, la preuve : vous (Shintaro Katsu) prenez votre grand frère (Tomisaburo Wakayama), vous le produisez dans un film réalisé par un pote de boulot (Kenji Misumi), et puis tant qu’à faire puisque c’est une adaptation de ...

Lire la suite
7
real_folk_blues

Laisse pas trainer ton fils….

C’est sur un chemin à la bordure du feu et de l’eau qu’une engeance, hors du monde et du temps, avance. Déterminé, il avance d’un pas décidé avec un bébé sous le bras. Converti en machine à tuer depuis le meurtre de sa femme et le déshonneur qui s’est emparé ...

Lire la suite
8
La-Li-Lu-Le-Lo
A voir également
Affiche du film BABY CART 6 : LE PARADIS BLANC DE L ENFER

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film BABY CART 5 : LE TERRITOIRE DES DÉMONS

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film BABY CART 2 : L ENFANT MASSACRE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film BABY CART 3 : DANS LA TERRE DE L OMBRE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés