Ballroom Dancing

Bientôt disponible
Parce que la 1ère scène tournée (du 1er film de Baz Luhrman) fut la scène finale, celle de la compétition de danse
Comédie - 1992 - Australie - 90 MIN - Tous publics

L'histoire de Scott Hastings, jeune champion de danse qui se rebelle contre la toute-puissante Fédération en introduisant ses propres figures contre celles imposées par les concours, pour lesquels il s’entraîne depuis des années. Après s’être fait ravir sa partenaire par son principal rival, il rencontre Fran, une débutante maladroite peu gracieuse qui saura se montrer à la hauteur comme remplaçante. Et amante.

Réalisé par

6.6 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Leonardy Soesanto
Leonardy Soesanto
CHRONIQUEUR

Ballroom Dancing est le premier film de Baz Lurhmann, cinéaste australien issu du théâtre et qui débuta avec des mises en scène de pièces. Ballroom Dancing est aussi la première partie de sa trilogie dite du Rideau Rouge – avant ses plus illustres successeurs que sont Romeo + Juliette (avec Leonardo Di Caprio et Claire Danes) et Moulin Rouge (avec Ewan McGregor et sa compatriote australienne Nicole Kidman). Une trilogie forcément théâtrale comme son titre le sugère, faite de contrastes, entre l’artifice et la vérité des sentiments. Lurhmann fait donc son bal des débutantes avec ce précurseur chamarré de l’émission de télévision Danse avec les Stars. Il est difficile de ne pas trépigner des pieds devant cette explosion de sequins et chorégraphies. Dans la famille « comédie musicale », Ballroom Dancing serait donc le cousin foufou de Grease et Dirty Dancing, une réécriture du Vilain Petit Canard, mais à la manière d’une parade de paons.

Baz Lurhmann ne déploie pas encore ici les fastes moyens hollywoodiens de Moulin Rouge ou de Gatsby Le Magnifique. Mais son style est déjà là, enthousiaste, généreux dans l’étourdissement des sens pour le spectateur. Sous la légèreté et la bonne humeur, le cinéaste trace déjà son sillon fétiche : Romeo, Satine ou Gatsby… ses personnages sont et veulent rester libres, envers et contre tous, surtout dans l’outrance. Let’s dance !

 

Contexte

Comme Ballroom Dancing, le film est aussi une comédie romantique sur un "vilain petit canard" et le symbole de l'essor du cinéma australien au début des années 90

Baz Luhrmann

Le film a aussi pour cadre un concours de danse, cette fois-ci aux Etats-Unis dans les années 30.

DANCING QUEENS

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité