BANCO À LAS VEGAS

À partir de 2.99 € | -50% avec le Pass Illimité (sous conditions)
Parce qu'on ne résiste pas au charme de Michael Caine
Aventure / Action - 1977 - Etats-Unis | Grande-Bretagne - 113 MIN - VM - HD - Tous publics
Doc Fletcher reçoit l'ordre de son patron, d'aller "arranger" une escroquerie survenue à la banque de Monte Carlo. Lorsqu'il arrive, son "assistant" a placé l'argent dans une mine d'argent.

Réalisé par

5.5 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Patrick Fabre
Patrick Fabre
CHRONIQUEUR

Depuis les débuts du cinéma on connaît l’histoire de l’arroseur arrosé. Et bien voici une histoire d’arnaqueur arnaqué : Banco à Las Vegas – rien que le titre est prometteur. Un film d’Ivan Passer, réalisateur d’origine tchèque connu notamment pour son film sur le traumatisme de la guerre du Vietnam : Cutter’s way.

Banco à Las Vegas commence donc à Las Vegas où Joe Fiore, un parrain de la mafia, demande à son homme d’affaire Doc Fletcher de blanchir son argent en investissant dans une nouvelle banque suisse. Mais Doc découvre que son complice, le prince di Siracusa n'a acheté qu'un local miteux en guise de siège bancaire et se voit proposer d’investir dans une mine d’argent en Iran…

Au générique de cette comédie, on retrouve Michael Caine, un habitué des détournements de fond au cinéma, Cybill Shepherd, pas encore vedette de la série Clair de lune, Louis Jourdan, éternel beau frenchy du cinéma hollywoodien, et Stéphane Audran, muse de Claude Chabrol habillée dans le film par Karl Lagerfeld. C’est dire le chic de cette production.

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Michael Caine

Le film de casse par excellence

Ivan Passer

Un film de braquage avec Michael Caine

ALFIE

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS