Bande Annonce de BARBARELLADécouvrez la bande Annonce de BARBARELLA sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/11008/fond/11008_w_500.jpg
Roger Vadim
Anita PallenbergDavid HemmingsJane FondaJohn Phillip LawMilo O'SheaUgo TognazziCatherine ChevallierClaude DauphinMarcel MarceauMarie-Thérèse ChevallierSerge MarquandVéronique Vendell

BARBARELLA

94 mn

Note de SensCritique :

6 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Roger Vadim.

Casting : Anita Pallenberg, David Hemmings, Jane Fonda, John Phillip Law, Milo O'Shea, Ugo Tognazzi, Catherine Chevallier, Claude Dauphin, Marcel Marceau, Marie-Thérèse Chevallier, Serge Marquand. Véronique Vendell

Synopsis : Dans un futur lointain, Barbarella est choisie par le Président de la Terre pour retrouver la trace d'un certain Duran-Duran qui a disparu après avoir mis au point une arme destructrice. A bord de son astronef, la jeune femme entame un voyage intersidéral qui la mène d'abord sur la planète Lithion puis sur Sogo. Sa mission sera l'occasion de multiples rencontres, dangereuses ou amoureuses.

Scénario : Claude Brulé, Jean-Claude Forest, Roger Vadim, Terry Southern.
Musique : Michel Magne.
Tags : Science-fiction, PLUS D'ACTION, Film des années 1960, Héroine de science fiction et fantastique, Cinéma pop.

Inclus danspassillimite
voir ce film

Icône marquante des sixties, Barbarella est au départ une héroïne de BD imaginée par Jean-Claude Forest. En 1966, dans "Qui est in qui est out", Serge Gainsbourg chante « Barbarella garde tes bottines, Et viens me dire une fois pour toutes Que tu m'aimes Ou sinon Je te renvoie à ta science-fiction ». Deux ans plus tard, au cinéma, ce personnage prendra les traits de Jane Fonda.

Ces aventures intergalactiques situées dans un futur lointain, empruntent certes à l’univers de la SF leur lot de vaisseaux spatiaux en mission, de savants fous, et d’engins extraordinaires qui ont pour nom Polyrayon ou Orgasmotron. Mais le scénario est avant tout imprégné d’un érotisme soft et un prétexte à mettre en valeur la plastique irréprochable de Jane Fonda. Cette dernière est d’ailleurs dirigée par Roger Vadim, alors son époux, qui avait transformé Brigitte Bardot en sex symbol en signant Et Dieu créa femme. 

Avec son esthétique pop (certains diront kitsch) et ses costumes incroyables signés Jacques Fonteray et Paco Rabanne, Barbarella a traversé les époques. Le groupe de rock anglais Duran Duran a même choisi son nom en référence au personnage du méchant et il a d’ailleurs sorti une chanson intitulée « Electric Barbarella » dans les années 90.

Des films qui ont fait de Jane Fonda une star, Barbarella n’est pas le dernier. Pourtant, explique Roger Vadim, elle avait accepté ce rôle parce qu’il tenait beaucoup à ce projet, mais « elle n'aimait pas ce personnage impudique, usant sans complexe de ses charmes et fort éloigné des réalités politiques et sociales du moment ». Jane Fonda dont les photos dans des tenues sexy et futuristes inondaient les pages de magazines, raconte de son côté qu’elle était très mal dans sa peau à l’époque. Détestant son corps et souffrant de boulimie, elle luttait contre un sentiment d’insécurité alors qu’elle devait jouer un sex symbol et ne se sentait pas à la hauteur de ce rôle qu’avaient refusé Brigitte Bardot et Sophia Loren. « Chaque matin, se souvient-elle, je me disais que Vadim allait se réveiller et comprendre qu'il avait commis une terrible erreur, que je n'étais pas Bardot ! ».

De plus, le tournage dans les studios De Laurentiis à Rome n’a pas été une partie de plaisir. Le strip-tease en apesanteur du générique a laissé de mauvais souvenirs à Jane Fonda qui se déshabillait sur une plaque de verre pendant qu'une soufflerie faisait flotter les vêtements. Vadim l’avait rassurée sur le fait que les lettres viendraient se placer judicieusement pour cacher ce qui devait l’être. N’empêche l’actrice n’était pas du tout à l’aise : elle craignait que la plaque transparente ne se brise et que la soufflerie ne la déséquilibre et ne la fasse tomber. La séquence de l’envol avec l’ange campé par John Philip Law fut encore plus pénible à cause des corsets métalliques très serrés sous leurs vêtements par lesquels les comédiens étaient suspendus au bras articulé d’une grue. Or le poids des corps reposait sur les hanches et les entrejambes. Au bout de longues heures de réglages la douleur était telle que John Philip Law pensait que sa vie sexuelle allait finir prématurément.

Pendant longtemps, Jane Fonda a considéré qu’avec ce personnage de femme-objet elle s’était fourvoyée dans une production politiquement incorrecte. Au bout du compte, le regard de la comédienne s’est modifié. Comme elle l’a expliqué dans ses mémoires : « Je n'aurais jamais imaginé que cela deviendrait un film célèbre, qui nous vaudrait parfois plus de reconnaissance qu'aucun autre, à Vadim comme à moi. Il m'a fallu des dizaines d'années pour en arriver là où j'en suis maintenant, devenir capable de comprendre ce succès, et goûter à mon tour, le charme de Barbarella. »

My name isn't pretty-pretty, it's Barbarella

Qu'est ce que c'est ? Barbarella est un film de 1968 réalisé par Roger Vadim et mettant en vedette JANE FONDA, il s'agit de l'adaptation de la bd de Jean Claude (cocorico) Forest, considérée comme l'une des premières BD érotiques, publiée pendant les prémices de la libération ...

Lire la suite
8
MrMaurice

Space Walkyrie.

Tiré de la bande dessinée de Jean-Claude Forest, le "Barbarella" de Roger Vadim est principalement connu pour la sensualité et l'érotisme rétrospectivement gentillet qui émane de lui, éléments renforcés par la présence lumineuse de la sculpturale Jane Fonda, directement ...

Lire la suite
7
Gand-Alf

Il y a des jours, je vous jure que j'ignore moi-même où je vais chercher des films pareils... J'ai tenté de regarder celui-ci par curiosité, ayant vaguement entendu parler du personnage de Barbarella par le passé ; pour autant, je ne savais rien à son sujet. Je me suis documenté ...

Lire la suite
7
Ninesisters
 
le contexte
A voir également
Affiche du film Histoires extraordinaires
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film LA CARRIÈRE D UNE FEMME DE CHAMBRE

à partir de

9.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film La machine à explorer le temps

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film A L EPREUVE DU FEU
Inclus danspassillimite
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film LES GARDIENNES

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film THELMA

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA PROMESSE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film SANTA & CIE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film L HÉRITIER (VERSION RESTAURÉE)

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film PADDINGTON 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés