BARTON FINK

Bientôt disponible
Drame - 1991 - Royaume-Uni|Etats-Unis d'Amérique - Tous publics
Barton Fink est un jeune auteur de théâtre qui vient de connaître le succès à New York. Rapidement, il est engagé par un producteur hollywoodien pour écrire un film de catch. Mais les aspirations artistiques du dramaturge vont rapidement se heurter à la froide réalité de l’usine à rêve. Par ailleurs, en mal d’inspiration, Barton va rencontrer un certain nombre de résidents locaux parmi lesquels son étrange voisin de chambre, à l’hôtel où il réside.

Réalisé par

7.5 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Cédric Jouarie
Cédric Jouarie
CHRONIQUEUR
BARTON FINK est le quatrième film des frères Coen, et celui par lequel la gloire est véritablement arrivée puisqu’il a remporté trois récompenses au Festival de Cannes en 1991 : la Meilleur réalisation pour Joel Coen, le Prix d’interprétation masculine pour John Turturro, et la Palme d’Or pour le film !
Un succès sans précédent au point que Gilles Jacob, alors Délégué général du festival, a pris des mesures par la suite pour qu’un film ne puisse plus remporter autant de récompenses dans des catégories différentes. Cela dit, le succès du film n’est pas volé, et il a aussi valu des nominations ou des récompenses à Roger Deakins, le directeur de la photographie, ainsi qu’à Michael Lerner, Judy Davis et John Goodman.
Le personnage de Barton Fink, qu’interprète John Turturro avec une subtile démesure, est librement inspiré de la vie du dramaturge et metteur en scène américain Clifford Odets. Comme Barton, sa première pièce est considérée comme son chef d’œuvre, et il est ensuite allé travailler à Hollywood où il a écrit de nombreux films parmi lesquels LE GRAND CHANTAGE avec Tony Curtis et Burt Lancaster. Clifford Odets est décédé à 57 ans des suites d’un cancer.
Contexte

Joel Coen

ILLUMINATA

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité